Les Premières Assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation auront lieu à Medellín, du 12 au 14 juin 2019. Événement majeur organisé par la France et la Colombie en 2019, cette rencontre à pour objectif d’élever la coopération scientifique bilatérale à un niveau jamais atteint jusqu’à présent en valorisant la structuration de réseaux et d’écosystèmes innovants associant tous les acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Les Premières Assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation auront lieu en Colombie, à Medellín, du 12 au 14 juin 2019. Événement majeur organisé par la France et la Colombie en 2019, cette rencontre a pour objectif d’élever notre coopération scientifique à un niveau jamais atteint dans ce pays en valorisant la structuration de réseaux innovants associant les secteurs publics et privés. Cette manifestation s’inscrit dans un contexte politique favorable de renforcement du dispositif national de science et technologie (création du Ministère Colombien de la Science, de la Technologie et de l’Innovation, lancement de la Commission Internationale de Sages intégrant des experts français, projet de réplique en Colombie de la Station F, investissements dans la transition énergétique et projets structuration de nouveaux clusters industriels autour de l’aéronautique, du spatial et de la construction navale). 

ÉLÉMENTS DE CONTEXTE

Les Premières Assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation ont été annoncées le 25 septembre 2018 dans le communiqué conjoint des Présidents de la République de France et de Colombie au cours de leur rencontre à New York, en marge de l’assemblée générale des Nations-Unies (https://co.ambafrance.org/Communique-conjoint-des-Presidents-de-la-Republique-francaise-et-colombienne). Ces Assises s’inscrivent dans le prolongement de la création du réseau franco-colombiens de chercheurs COLIFRI en 2018, de la Semaine Française de l’Ingénierie française en Colombie, de la “traversée franco-colombienne” pour la formation technique, professionnelle, technologique et universitaire, et des visites en France du président Duque, de la ministre colombienne de l’Éducation, Mme María Victoria Ángulo et d’une importante délégation de doyens de facultés d’ingénieurs colombiennes prévue du 8 au 12 avril 2019.

OBJECTIFS

Il s’agit d’un événement inédit, destiné à consolider notre coopération bilatérale et à accroître dans ce pays l’expertise française dans un contexte de forte progression de nos échanges culturels, économiques, scientifiques, technologiques et universitaires.

Cet événement a pour objectif de réunir trois grandes communautés à travers une programmation destinée à favoriser les convergences :

la communauté scientifique : chercheurs et institutions de recherche des deux pays ;

la communauté académique : recteurs des Grandes Écoles et des universités françaises et colombiennes (l’évènement intégrant les 5èmes rencontres universitaires Franco-Colombiennes organisées tous les deux ans) ;

– les entreprises françaises et colombiennes impliquées dans la relation bilatérale.

Les principaux axes thématiques définis en accord avec nos interlocuteurs colombiens sont l’énergie, le climat, l’éducation, la santé, l’agronomie, les transports, l’alimentation, l’habitat et la citoyenneté, les industries culturelles et créatives et les technologies convergentes.

 ORGANISATION

Les organisateurs des rencontres de Medellín, associés à l’Ambassade de France, sont le Ministère de l’éducation Colombien, la vice-présidence de la République, le Ministère des Relations Extérieures, l’agence nationale de la Recherche, COLCIENCIAS, l’agence d’innovation iNNpulsa, le réseau franco-colombien de chercheurs COLIFRI, l’Association nationale des universités colombiennes (ASCUN), l’Institut colombien de crédit éducatif et d’études techniques à l’étranger (ICETEX), l’agence de financement de la mobilité étudiante COLFUTURO, l’écosystème d’innovation de Medellín (Ruta N), le consortium des Universités locales (G8) et la mairie de Medellín qui apporte son soutien logistique et financier.

PUBLIC ATTENDU

Un millier de personnes sont attendues pour les Premières Assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation :

– responsables et élus locaux : le Maire de Medellín, Federico Gutiérrez, le président de Ruta N, Alejandro Franco, les responsables du Comité Université, Entreprise, État (chefs d’entreprises, responsables universitaires et politiques) ;

– une cinquantaine de recteurs d’établissements d’enseignement supérieur colombiens ;

– une trentaine de directeurs d’écoles et de présidents d’Universités françaises ;

– des représentants de Campus France (Béatrice  Khaiat), du CNRS, de l’INSERM, de l’INRA, du CEA, de l’IRD, du CIRAD (pdg Michel EDDI), de l’Institut Pasteur, du Museum National d’Histoire Naturelle, etc.

– des représentants des agences de recherches de pays d’Amérique du Sud impliquées dans la coopération régionale française ;

– des représentants d’entreprises colombiennes et françaises ;

– 5 experts scientifiques français de la Commission gouvernementale de Sages : Serge Haroche, Stanislas Dehaene, Sabrina Speich, Isabelle Magnin et Michel EDDI.

– environ 400 chercheurs français et colombiens.

 

Trouvez dans le lien suivant une présentation plus détaillée :

Présentation ASSISES_FR_PDF

PROGRAMME GÉNÉRAL

 

Hôtels recommandés:
Hotel Four Points Sheraton Medellin
Carrera 43C, Medellin
Contact: Mme. Marcela Serna
Fixe: +57 4 319 40 00

MERCREDI 12 JUIN 2019 (MATIN) :

07:00h – 08:00h :
Enregistrement des participants
Auditorium Fundadores – Université EAFIT

08:00h – 09:00h:

– Inauguration officielle des Assises par les hauts représentants des gouvernements français et colombien

– Présentation du « Centro para la revolución 4.0 », Federico Gutiérrez, maire de Medellín
Auditorium Fundadores – Université EAFIT

09:00h – 11:00h:
Conférence inaugurale: Discussion entre Serge Haroche, prix Nobel de physique et Ángela Restrepo, grande biologiste colombienne (modératrice : journaliste de France 24)

– Annonce du lancement du prix L’Oréal UNESCO pour les femmes dans la science 2019, Estefanía Rochas Casas, directrice communication, affaires publiques et durabilité de L’Oréal

Auditorium Fundadores – Université EAFIT

11:00h – 12:30h:
– Enseignement supérieur en Colombie, principaux défis 2018-2022, Luis Fernando Pérez Pérez, vice-ministre de l’enseignement supérieur en Colombie

– Présentation de l’écosystème de recherche et d’innovation, Denis Despréaux, chef de la délégation aux affaires européennes et internationales du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

– Présentation de l’écosystème de l’enseignement supérieur en France, Olivier Chiche-Portiche, directeur de la coordination géographique de Campus France

– Système national de science, technologie et innovation : défis pour construire le futur de la Colombie, Diego Hernández, directeur de Colciencias

– Conversation sur les résultats et les défis.

Auditorium Fundadores – Université EAFIT

MERCREDI 12 JUIN 2019 (APRÈS-MIDI)

14h00 – 15h00:
Ouverture des 5e Rencontres universitaires franco-colombiennes et début des travaux des recteurs des établissements d’enseignement supérieur français (CPU, CDEFI, CGE, Campus France) et colombiens (ASCUN).
Lieu: 19-414/415 – Aula Inversa

Il sera question notamment de présenter la nouvelle stratégie française d’attractivité de l’Enseignement Supérieur.

14:00h – 17:00h:
Ouverture et début des travaux des séminaires, ateliers et tables rondes scientifiques.25 manifestations parallèles organisées autour de 4 grands axes thématiques :

 

1 – Nature et ressources

RESPONSABLE DE L’AXE THÉMATIQUE: Julien CHENET.

Table ronde 1: Biodiversité, utilisation du sol et climat

  • RESPONSABLE DE TABLE: Victor Abécassis, de la Fundation Colombia nuestra.

Les rapports internationaux sur l’érosion de la biodiversité et les changements climatiques sont de plus en plus alarmants. Pendant plusieurs décennies, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) ont montré que les zones les plus vulnérables face à ces menaces se trouvent dans les Tropiques, notamment en Amérique latine. Cette table ronde vise à présenter et à proposer des projets de recherche pour pallier le manque de connaissance sur l’interface entre biologie, écologie, agronomie, sciences sociales, humaines et économiques. Dans une zone critique de biodiversité et de ressources naturelles, mais aussi de menaces croissantes face à la déforestation et au défi du changement climatique, on verra apparaître en Colombie des diagnostics (contrôle de la biodiversité, changements climatiques prévus, entre autres) et analyse de vulnérabilité et des risques permettant de déchiffrer les interactions entre biodiversité, utilisation du sol et climat. 

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Thierry Oberdorff, IRD y LIA
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Silvia Restrepo, VR d’investigation, BIOINCA Université de los Andes
  • MODÉRATEUR: Camilo Augusto Agudelo Perdomo, ONF Andina
  • RAPPORTEURS: Natalia Escobar-Pemberthy,Université EAFIT / Angie Contreras Sanabria, Université Panthéon-Assas Paris II
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Fáber Danilo Giraldo Velásquez, Université del Quindío

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Fabien Anthelme, IRD
  • EXPERTE COLOMBIENNE:Maria Victoria Gómez, Institute of Plant-Science Paris-Saclay
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Aera metropolitana- eugenio prieto/ Unidad nacional de gestión des riesgo – el mono/ Martha Bolaños, cheffe du département de Production intensive Durable, Biodiversité, Utilisation des sols et Questions relatives au climat/ Carolina González, Cheffe du département de l’agrobiodiversité, biodiversité, utilisation des sols et questions relatives au climat.
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: BIOTOPE SAS / Luisa Suárez 
  • MODÉRATEUR:Victor Abécassis, de la Fundation Colombia Nuestra
  • RAPPORTEURS:Marius Bottin, université del Rosario/ Natalia Escobar-Pemberthy, Université EAFIT

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Camilo Augusto Agudelo Perdomo, ONF Andina
  • RAPPORTEURS: Natalia Escobar-Pemberthy,Université EAFIT / Angie Contreras Sanabria, UNIVERSITE PANTHEON-ASSAS PARIS II

Table ronde 2: Biotechnologie et bio économie

  • RESPONSABLE DE TABLE: Mailyn González

Les rapports internationaux sur l’érosion de la biodiversité et les changements climatiques sont de plus en plus alarmants et laissent apparaître une baisse de la capacité de résilience des écosystèmes face aux perturbations causées par l’action humaine. En dépit de cette situation, l’Humanité dépend des ressources naturelles disponibles pour son développement. Cependant il est absolument fondamental d’être capable de continuer à utiliser les ressources naturelles et de le faire en minimisant l’impact sur leur capacité à se renouveler. Dans ce contexte, la biotechnologie et la bio économie ont permis de développer de nouveaux processus, d’en optimiser d’autres, en faveur d’une utilisation des ressources naturelles qui s’accompagne d’une diminution croissante des impacts liés à leur exploitation. Les avancées dans ces thèmes essentiels ont contribué à ouvrir la voie au développement durable, et les modèles de l’économie circulaire sont fondamentaux pour notre développement sans pour autant mettre en péril le flux actuel et à venir de services écosystémiques, pour lesquels on fera une utilisation des ressources plus responsable, intégré et durable.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Jerôme Châve, CNRS
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Brigitte Baptiste, Institut de recherche des recours biologiques Alexander von Humboldt
  • MODÉRATEUR: Maylin González, IAVH
  • RAPPORTEURS: Shirley Viviana Giraldo Duque ,Université de Antioquia / Alejandro Álvarez, EAFIT

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Juan Fernández Manjarrés 
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Diana Castro, AMVA
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Dora Moncada, ANDI 
  • INVITÉ D’ORGANISATIONS CIVILES: Pablo Motta/ Josefina Klinger, Leader de Mano Cambiada/ José Vicente Revelo Salazar, Directeur de la Association pour le développement des campagnes 
  • MODÉRATRISSE: Claudia Victoria Isaza Narvaez, Université de Antioquia
  • RAPPORTEURS: Alejandro Álvarez, EAFIT/ Shirley Viviana Giraldo Duque, Université de Antioquia

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Maylin González, IAVH
  • RAPPORTEURS:Alejandro Álvarez, EAFIT/ Shirley Viviana Giraldo Duque, Université de Antioquia

Table ronde 3: Écologie, conservation et service écosystémiques

  • RESPONSABLE DE TABLE: Guy Henry

La préservation de la nature est indispensable à l’accomplissement des objectifs de développement durable. Cependant, jamais dans l’histoire de l’Humanité, on avait assisté à un tel déclin de la biodiversité et des services écosystémiques au niveau mondial, ainsi qu’à une telle accélération de la disparition des espèces, ce qui a de graves conséquences sur les populations humaines dans le monde entier.
Cette table ronde s’intéresse à la compréhension de l’écologie et des systèmes socio-écologiques, à la préservation et à l’utilisation durable des ressources naturelles essentielles pour les populations (eau, aliments, énergie) ainsi qu’à la mise en place de solutions locales et régionales fondées sur la conservation, la restauration et la transition socio-écologique. Il s’agit de proposer des projets de recherche susceptibles de générer des scénarios de durabilité souhaitables à partir de la réalité des territoires transformés.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Guy Henry, CIRAD
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Elizabeth Hodson de Jaramillo, Sabia, Université javeriana
  • MODÉRATEUR: Eleonora Davalos, Universidad EAFIT
  • RAPPORTEURS: Ana María Mesa Vanegas ,Universidad de Antioquia 
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Gustavo Suárez Guerrero, Universidad Pontificia Bolivariana/ Romain LE HEN, BCF LIFESCIENCES/ Laurent Bizet, IUT Le Havre – Université Le Havre Normandie

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Stéphane Dupas, IRD
  • EXPERT COLOMBIEN: Mabel Gisela Torres Torres, Selvaceutica 
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Rodrigo Alfredo Martinez, AGROSAVIA
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Romain LE HEN, BCF LIFESCIENCES
  • INVITÉE D’ORGANISATIONS CIVILES: Alicia Múnera, Biointropic
  • MODÉRATRICE: Marta Marulanda, VR d’investigation UTP
  • RAPPORTEUR:Ana María Mesa Vanegas, Université de Antioquia

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATRICE: Marta Marulanda, VR d’investigation UTP
  • RAPPORTEUR: Ana María Mesa Vanegas, Université de Antioquia

Table ronde 4: Éducation au développement durable

  • RESPONSABLE DE TABLE: Michaël Canu, Université del Bosque

La définition en 2000 pendant le Sommet de l’ONU des 8 objectifs pour le millénaire a permis de jeter les bases servant à élaborer des documents d’orientation en faveur de la compréhension et de l’adoption des Objectifs de Développement Durables des Nations Unies. L’idée est que les entités politiques et décisionnaires des pays s’approprient de ces objectifs afin de pouvoir livrer un rapport d’avancement en 2030. Cependant, dans l’éducation formelle et informelle, la méthode selon laquelle les institutions, leurs programmes et équipes enseignantes adoptent ces objectifs n’est pas toujours claire. En Europe, mais pas exclusivement, de vastes mouvements des lycéens et des étudiants remettent en question la façon selon laquelle la durabilité et l’éducation comme générateurs de valeur implicite dans une profession sont alignés avec la protection de la vie et le bien-être social. Cette question est profonde et mérite une plus grande attention de la part des enseignants et des décideurs éducatifs s’ils ne veulent pas faillir à leur mission. L’éducation va au-delà de l’instruction. Dans cette table ronde, nous espérons que les contributions, depuis leurs différentes conceptions, nous éclairent pour la formation de meilleurs professionnels, et surtout, de meilleurs citoyens qui agissent au quotidien en faveur d’une planète durable.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Michaël Canu, Université del Bosque
  • EXPERT COLOMBIEN: Mauricio Duque, Uniandes
  • MODÉRATEUR: Manuel Guzmán, Réseau KLN: Réseau éducatif pour la résilience climatique
  • RAPPORTEURS: Alejandro Villaneda Vásquez ,Université El Bosque
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Sebastián Jaramillo Isaza, Université Antonio Nariño / Société de recherche et d’innovation

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERTE FRANÇAISE:  Anne Varenne, Présidente du Comité ECOSNORD, Professeur à l’école supérieure de chimie Paris Tech
  • EXPERT COLOMBIEN: Manuel Guzmán, Réseau KLN: Réseau éducatif pour la résilience climatique
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Ana Celia Salinas , Corpochivor
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Adriana Pacheco, BNP Paribas 
  • INVITÉ D’ORGANISATIONS CIVILES: Ramón Leal , ASOCARS
  • MODÉRATEUR: Mauricio Duque, Uniandes
  • RAPPORTEURS: Alejandro Villaneda Vásquez, Université El Bosque/ Amalia Peña Rodriguez, Collège de technologie de Bolivar

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Manuel Guzmán,  Réseau KLN
  • RAPPORTEURS: Alejandro Villaneda Vásquez, Université El Bosque

Table ronde 5: Ressources agricoles et processus agro-industriels

  • RESPONSABLE DE TABLE: Carolina Angélica Jiménez Rojas, Université EAN

Depuis des millénaires, l’agriculture est un moteur du développement humain et un outil fondamental permettant de produire les aliments essentiels à la vie. Même si au cours des derniers siècles et sous différentes latitudes ont pu  exister des agricultures différentes, les techniques employées ont connu de profonds changements pendant ces époques.
Aujourd’hui, les ressources agricoles sont produites par une agriculture beaucoup plus technicisée et beaucoup plus documentée, ce qui permet un contrôle beaucoup plus rigoureux des différents facteurs susceptibles de réduire aussi bien la qualité que la quantité de ces produits, ainsi que l’impact environnemental qu’implique un tel niveau de production.
L’information, la technicisation, l’automatisation, ainsi que les méthodes qui assurent les progrès technologiques ont bouleversé la relation à l’agriculture. Ces avancées pourraient être intégrées dans une logique de durabilité, afin de continuer à garantir la sécurité alimentaire du monde, sans pour autant mettre en péril la qualité des milieux dans lesquels elle se développe.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Philippe Rozenberg, INRA
  • EXPERT COLOMBIEN: Flavio Augusto Pinto Siabatto, ITM
  • MODÉRATEUR: Magali Loupias, Ministère de l’agriculture français
  • RAPPORTEURS: Aline Bille ,Business France/ Rafael Muñoz Tamayo, INRA  
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Philippe Rozenberg, INRA/ Rafael Muñoz Tamayo, INRA/ Victoria MESA-SCHEIN, Corporation de recherches et d’innovations, VEDAS CII

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Fabrice Vaillant, CIRAD
  • EXPERT COLOMBIEN: Juan Carlos Palacio, Directeur ingénierie agro-industrielle
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Myriam Sánchez M, BIOTEC-CIAT
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Javier Salas, BUREAU VERITAS
  • MODÉRATEUR: Franck Rivano, CIRAD
  • RAPPORTEURS: Aline Bille, Business France/ Rafael Muñoz Tamayo, INRA 

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Philippe Rozenberg, INRA
  • RAPPORTEURS: Rafael Muñoz Tamayo, INRA/ Aline Bille, Business France

Table ronde 6: Transition et efficacité énergétique

  • RESPONSABLE DE TABLE: Alejandro Fula

Sur les 9 facteurs dont dépend la vie sur la planète, trois ont déjà dépassé leur seuil de dégradation : le cycle du phosphore, la préservation de la biodiversité et le changement climatique ou réchauffement climatique. Ce dernier dépend de notre façon de produire de l’énergie pour l’industrie, pour les logements, pour les services et les transports. A un moment où le rythme des glaciations devrait nous conduire à un refroidissement du climat mondial, nous nous trouvons justement face à un phénomène de réchauffement  que seuls peuvent expliquer les émissions de COet gaz à effets de serre dans lesquels l’utilisation de combustibles fossiles joue un rôle prépondérant. Il est urgent que l’académie,  l’industrie et l’action publique parviennent à des accords pour éviter de dépasser en 2030 la limite de réchauffement planétaire de 1,5 C. Autour de cette table ronde, nous souhaitons mettre en lumière les apports allant dans le sens de la sobriété énergétique, de l’efficacité énergétique et de la production énergétique à partir de sources non conventionnelles d’énergie renouvelable, c’est-à-dire ce que l’on entend communément par Transition énergétique. Nous nous attacherons plus précisément à définir quelques projets macro servis par un travail interinstitutionnel et interdisciplinaire.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Marie-Christine Baietto, INSA
  • EXPERT COLOMBIEN: Jairo José Espinosa Oviedo, UNAL
  • MODÉRATEUR: Alejandro Fula, UNAL – Sede Medellin – Faculté des Mines
  • RAPPORTEURS: Luis Alfredo Rodríguez González ,Université del Valle/ Luz Adriana Trejos Grisales, ITM

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Alain Astier y Hélène AGEORGES, CEA
  • EXPERT COLOMBIEN: Ernesto Pérez , UNAL
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Capitán Juan Francisco Caicedo Valencia, ARMADA NACIONAL
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Pablo Aledo Martínez, BVEOLI
  • MODÉRATEUR: Carlos Arturo Lozano Moncada, President de ACOFI, doyen ingénierie UNIVALLE
  • RAPPORTEURS:Luis Alfredo Rodríguez González, Université del Valle/ Bernardo Argemiro Herrera Munera, ITM

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Alejandro Fula, UNAL / COLIFRI
  • RAPPORTEURS: Luis Alfredo Rodríguez González, Université del Valle/ Bernardo Argemiro Herrera Munera, ITM

2 – Organisations et territoires durables et compétitifs

RESPONSABLE DE L’AXE THÉMATIQUE: Gabriel PEDRAZA

– Table ronde 1: Les villes : Lieux d’innovation

  • RESPONSABLE DE TABLE: Alexander Garzón, Université EAFIT/ Alejandro Hincapié, Ruta N

Les milieux urbains concentrent les plus grands défis de l’humanité, du changement climatique aux inégalités en passant par les migrations. De plus, c’est dans les villes que l’impact des décisions politiques touche le plus grand nombre de personnes. C’est pourquoi les villes, lieux d’innovation technologique, sociale, politique et organisationnelle par excellence jouent un rôle crucial dans la mesure où au-delà des défis présents, elles permettent l’interaction d’un ensemble d’acteurs avec des perspectives différentes.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Emmanuel Eveno , CEHAP, IFEA
  • EXPERT COLOMBIEN: Marcela Iregui, Université Militaire Nueva Granada
  • MODÉRATEUR: Edward Guillén, Université Militaire Nueva Granada
  • RAPPORTEURS: Laura Fernández, Université EAFIT
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Simon Duflo/ Eduardo Souza de Cursi, INSA Rouen Normandie

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERTS FRANÇAIS: Mourad Boukhalfa, Directeur INSA ROUEN/ Nidhal Rezg, Université de Lorraine/ Jules Maltrait, Bpi France (Mexico) 
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Maria Alejandra Guzmán, Doyenne Faculté d’ingénierie UNAL Bogota
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Maria Fernanda Galeano, Secrétaire de développement de la mairie de Medellín
  • MODÉRATRICE: Adriana García Grasso, Directrice de  EAFIT 
  • RAPPORTEURS: Catherine Gomez Lopez, Tecnoparque Nodo Medellín SENA/ Gabriel Zambrano Rey, Pontifical Université Javeriana Bogotá
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Simon Duflo

13 JUIN (Après-midi):

  • MODÉRATEUR: Alexander Garzón, Université EAFIT
  • RAPPORTEURS: Laura Fernández, Université EAFIT / Gabriel Zambrano Rey, Pontifical Université Javeriana Bogotá

– Table ronde 2: Aménagement du territoire et mobilité

  • RESPONSABLE DE TABLE: Oscar Carrillo
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: David Hernández-Parra, Université Nice/ Sophia Antipolis, COMMUE Côte d’Azur

L’un des droits fondamentaux de l’homme est celui de se déplacer librement. Les villes qui administrent des territoires durables doivent garantir ce droit, et par conséquent doivent  fournir aux citoyens des infrastructures, des politiques et des moyens de transport permettant d’assurer leur mobilité. Une telle planification doit prendre en compte des facteurs comme le type d’usager (femmes, enfants, invalides, personnes du troisième âge), les coûts de fonctionnement et d’entretien, les impacts environnementaux, le type de transport, voire même les voies d’accès aux quartiers isolés. Dans cette table ronde nous nous demanderons quels types de politiques sont capables de répondre à de telles exigences appliquées au contexte colombien et comment elles pourraient être appliquées en garantissant une durabilité compatible avec les dynamiques de croissance urbaine.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Cécile Maisonneuve, La Fabrique de la cité
  • EXPERT COLOMBIEN: Carlos Cadena, Université EAFIT
  • MODÉRATEUR: John Manuel Delgado, Laboratoire de la culture urbaine UTS
  • RAPPORTEURS: Santiago Mejía-Dugand,Université EAFIT – Grupe URBAM / David Hernández-Parra, CNRS, Université côte d’azure 

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Vincent Gouëset , Université Rennes 2 et UMR ESO CNRS
  • EXPERT COLOMBIEN: Edgar Salazar, UTP
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Mathieu BABAZ, POMA
  • INVITÉ D’ORGANISATIONS CIVILES: Luis Alberto González, Directeur executif ACOFI
  • MODÉRATEUR: José Gregorio Vallejo Toro, Université La Gran Colombia

13 JUIN (Après-midi):

  • MODÉRATEUR: Invité G8

– Table ronde 3: Territoires, paix et éducation

  • RESPONSABLE DE TABLE: Fabián Beethoven Zuleta, Professeur titulaire de la Escuela del Hábitat UNAL Sede Medellín

L’éducation s’est révélée être l’un des grands outils de construction de la société et des valeurs du pacte social. La reconnaissance du territoire est une base pour contribuer à résoudre des problèmes sociaux tels que l’accès à la santé, au travail et à l’éducation. La construction de visions partagées sur des territoires variés, avec des personnes issues de milieux divers, est très importante en cette période de post-accord de paix en Colombie. L’expérience française, sa gestion du territoire et les leçons apprises dans le rôle joué par l’éducation formelle, du niveau maternel au supérieur, en particulier pour la construction et le maintien permanent du pacte social vers des objectifs communs, constituent des aspects clés du contexte actuel de transformation européenne et des tensions dans la définition de nouveaux pactes. Cette table ronde fera ressortir ces connaissances et les contrastera. Sur la base des contributions des participants, l’objectif sera de proposer et construire de nouveaux outils et espaces.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Guillermo Uribe, Université de Grenoble Alpes
  • EXPERT COLOMBIEN: Carlos Felipe Escobar Roa, Université El Bosque
  • MODÉRATRICE: Stéphanie Mailles Viard Metz, Université de Montpellier
  • RAPPORTEURS: Duvier Herley Olaya Quintero, CORPONOR
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Mauricio Jaramillo Jassir, École de la Paix de Paris

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Oscar Navarro , Université de Nantes
  • EXPERT COLOMBIEN: Fabián Beethoven Zuleta, Coordinateur Provincial des populations victimes du conflit armé
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Cristian David Díaz Bulla, Coordinateur Provincial des populations victimes du conflit armé
  • INVITÉS DU SECTEUR PRIVÉ: COMFAMA/ David Escobar/ Claudia Restrepo
  • INVITÉ D’ORGANISATIONS CIVILES: Claudio Camilo González, doyen Ingénierie UNAD
  • MODÉRATEUR: Gonzalo Restrepo
  • RAPPORTEURS: Guillermo Uribe, Université de Grenoble Alpes/ Eduardo Calderón , Université EAFIT, URBAM, PEAK
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Mauricio Jaramillo Jassir, École de la Paix de Paris

13 JUIN (Après-midi):

  • MODÉRATEUR: Oscar Navarro, Université de Nantes 
  • RAPPORTEURS: Guillermo Uribe, Université de Grenoble Alpes/ Eduardo Calderón, Université EAFIT, URBAM, PEAK

– Table ronde 4: Territoire et durabilité environnementale

  • RESPONSABLE DE TABLE: Andres Salas

Les impacts de l’activité humaine sur la nature, aussi bien au niveau régional que global, varient en fonction des activités socio-économiques des territoires et ne peuvent être abordés de façon isolés, non seulement du fait des conséquences évidentes telles que le changement climatique, mais aussi en raison de la vulnérabilité politique, économique et de développement social. L’objet de cette table ronde est d’ouvrir un espace de discussion autour du développement territorial  en se demandant dans quelle mesure il peut être durable et responsable en termes environnementaux, en insistant sur son impact socio-économique et sur les actions franco-colombiennes aussi bien au niveau régional que mondial.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS:Frédéric Le Mouël, INSA Lyon 
  • EXPERT COLOMBIEN: Tito Morales, Université technologique de Pereira
  • MODÉRATEUR: Andres Salas, UNAL Manizales
  • RAPPORTEURS: Jessica Arias Gaviria, Université National de Colombia / Gina Paola Maestre Gongora, Université Coopérative de Colombia

13 JUIN (Matin): 

  • EXPERT FRANÇAIS: Jean Marc Blazy, Institut National de la Recherche Agronomique
  • EXPERT COLOMBIEN: Nicolas Pinel, Université EAFIT
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Jesús Francisco Vargas Bonilla, Doyen de la faculté d’ingénierie Université d’Antioquia
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Maria Adelaida, GRUPE ISA
  • MODÉRATEUR: John Fernando Escobar Martinez, Université de Antioquia

13 JUIN (Après-midi):

  • MODÉRATEUR: Andres Salas, UNAL Manizales

3 – Santé et vie (Se déroule à l’Université CES)

RESPONSABLE DE L’AXE THÉMATIQUE: Diego VELASQUEZ

– Table ronde 1: Bio-nanotechnologie

  • RESPONSABLE DE TABLE: Natalia Alvarez, EAFIT
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Juan Carlos Munévar Niño

La nanotechnologie et les approches omiques sont des outils technologiques qui permettent d’explorer le monde à l’échelle moléculaire, afin de comprendre des phénomènes naturels. Si on les applique aux domaines de la santé et de la vie, on peut développer des bio-capteurs et nano-capteurs pour la détection de molécules intéressantes, étudier des cellules souches pour développer des thérapies cellulaires, analyser la structure des biomolécules et son application en biomédecine et créer des modèles pour l’étude toxicologique de substances et de matériaux.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Graciela Pavon-Djavid, Université Paris 13
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Carolina Londoño Peláez, Université CES
  • MODÉRATEUR: UPB
  • RAPPORTEURS: Luis Gustavo Celis Regalado, Université de La Sabana/ Paola Andrea Zapata Ocampo, Université CES

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Martial Safar, Université de la Rochelle
  • EXPERT COLOMBIEN: Luis Gustavo Celis Regalado, Université de La Sabana
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Carolina Salazar, Société de dispositifs médicaux
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Anne-Laure Fameau, L’Oréal
  • MODÉRATEUR: Federman Nuñez, AVANZAR
  • RAPPORTEURS: Carolina Londoño Peláez, Université CES/ Paola Andrea Zapata Ocampo, Université CES

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Luis Gustavo Celis Regalado, Université de La Sabana
  • RAPPORTEURS: Carolina Londoño Peláez, Université CES / Paola Andrea Zapata Ocampo, Université CES

– Table ronde 2: Maladies chroniques et cancers

  • RESPONSABLE DE TABLE: Juan Camilo Díaz

Les maladies chroniques représentent la première cause de mortalité dans le monde : dans cette catégorie on classe le cancer, les maladies du cœur, les maladies respiratoires, entre autres non infectieuses. C’est la raison pour laquelle il est absolument vital de faire des recherches sur des technologies permettant le  diagnostic rapide et fiable, l’impact épidémiologique et la prédiction d’extension, ainsi que des alternatives thérapeutiques permettant de les contrer.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Didier Letourneur, INSERM, Université Paris 13
  • EXPERT COLOMBIEN: Juan Manuel Anaya, Université del Rosario
  • MODÉRATEUR: Diego Fernando Uribe Yunda, ITM

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Didier Letourneur, INSERM
  • EXPERT COLOMBIEN: Luis Gustavo Celis
  • MODÉRATEUR: Invitado G8

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Juan Manuel Anaya, Université del Rosario

– Table ronde 3: Maladies infectieuses

  • RESPONSABLE DE TABLE: Lorena Jaramillo

Les  maladies infectieuses sont un thème commun de recherche franco-colombien, depuis l’étude des mécanismes d’action des agents pathogènes, le développement de méthodes  diagnostiques, l’innovation dans les traitements et l’accès aux services de santé pour la population la plus vulnérable. Du fait de l’importante incidence et prévalence de ce type de maladie sur le territoire colombien, il nous semble particulièrement intéressant de nouer des alliances internationales permettant une recherche dynamique avec un impact positif sur la santé.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Patrice Le Pape, Université de Nantes
  • EXPERT COLOMBIEN: Nora Cardona-Castro, Université CES
  • MODÉRATEUR: Giovanny Garavito, Université National de Colombia
  • RAPPORTEURS: Lorena Jaramillo Delgado, Université CES / Claudia Parra, Pontifical Université Javeriana

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Bruno Figadère, Université Paris-Sud/CNRS
  • EXPERT COLOMBIEN: Jorge Enrique Gómez , Université del Quindío
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Ivan Darío Vélez Bernal, Université de Antioquia
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Lorena Jaramillo Delgado, TestMol 
  • MODÉRATEUR: Invitado G8
  • RAPPORTEURS: Nathalia Maria Flórez Zapata, Université EIA/ Claudia Parra, Pontificia Université Javeriana

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Jorge Enrique Gómez, Université del Quindío
  • RAPPORTEURS: Lorena Jaramillo Delgado, Université CES/ Claudia Parra, Pontifical Université Javeriana

– Table ronde 4: Facteurs humains

  • RESPONSABLE DE TABLE: Nicolás Gomez Suarez

De l’ergonomie à la santé au travail, en passant par la conception de produits et solutions techniques pour personnes en situation de handicap, les facteurs humains ont permis de combler le manque d’opportunités pour certaines situations de handicap (physique, sensorielle, viscérale, intellectuelle, psychique et multiple).

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Vincent Roche
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Sara Salazar Salgado, Prótesis Avanzadas
  • MODÉRATRICE: Sara Múnera, Whee
  • RAPPORTEURS: Nicolás Gómez, Université CES / Francisco Luis Giraldo Gutierrez, ITM

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Vincent Roche
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Sara Múnera, Whee
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Alejandro Londoño, Hôpital San Vicente de Paúl
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Adriana Villa, Tejido de Sueños
  • MODÉRATEUR: Juan Alberto Castillo Martínez, Université Del Rosario
  • RAPPORTEURS: Nicolás Gómez, Université CES/ Sara Múnera, Whee

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Vincent Roche
  • RAPPORTEURS: Nicolás Gómez, Université CES/ Sara Múnera, Whee

– Table ronde 5: Nutrition et science des aliments

  • RESPONSABLE DE TABLE: Nicolás Gomez Suarez

Il est nécessaire de connaître à fond les propriétés nutritionnelles des aliments et de développer de nouvelles offres en profitant de la grande diversité naturelle et les multiples sources. On parle même de nutraceutiques ou d’aliments fonctionnels qui ont une action pharmacologique. Cette connaissance est en outre un apport pour que des experts en nutrition offrent des alternatives adaptées aux besoins alimentaires de chaque personne.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Dominique Dufour, CIRAD
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Laura Sofia Torres Valenzuela, Université La Gran Colombia 
  • MODÉRATEUR: Hugo Rafael Corrales Santander, Université de Cartagena
  • RAPPORTEURS: Andrés Giraldo Toro, Pontificia Université Javeriana

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Arnaud Orger-Turbin, Food Innov
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Alejandra Villamil Parra, Pontifical Université Javeriana
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Alba Lucía Rueda Gómez, Pontifical Université Javeriana
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Maria Elena Upegui, Grupe Nutresa
  • MODÉRATRICE: Beatriz Estella López Marin, Université de Antioquia
  • RAPPORTEURS: Andrés Giraldo, Pontifical Université Javeriana

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATRICE: Beatriz Estella López Marin, Université de Antioquia
  • RAPPORTEURS: Andrés Giraldo, Pontifical Université Javeriana

– Table ronde 6: Technologie clinique

  • RESPONSABLE DE TABLE:: Tatiana Molina Velásquez

L’ingénierie biomédicale met les technologies au service des sciences de la santé, lesquelles facilitent le diagnostic et le traitement des patients, comme c’est le cas de l’exploitation des signes physiologiques pour le diagnostic des maladies. Certains des défis en matière de technologie clinique sont la télémédecine, les nouveaux modèles de continuité des soins, l’application de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle pour les interventions, le perfectionnement de techniques diagnostiques, en plus du développement de simulateurs qui permettent, non seulement d’améliorer le processus d’acquisition de compétences chez les professionnels de la santé, mais aussi de mieux comprendre le fonctionnement de l’organisme humain et animal.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Isabelle Magnin, INSERM, INSA de Lyon
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Ángela Urán, Clinique CES
  • MODÉRATEUR: Javier Camacho, Université EIA
  • RAPPORTEURS: Tatiana Molina Velásquez, Université CES / Francia Salazar, Hôpital San Vicente de Paúl

13 JUIN (Matin):

  • EXPERTE FRANÇAISE: Philippe Terral, CNRS et Université Paul Sabatier Toulouse
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Francia Salazar, Hôpital San Vicente de Paúl
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Ricardo Salazar, SANOFI
  • INVITÉE D’ORGANISATIONS ASSOCIATIF: Natalia Godoy Casasbuenas, Fundation Canguro
  • MODÉRATEUR: Santiago Corrrea, Grupe bio-ingenieria CES, EAFIT
  • RAPPORTEURS: Tatiana Molina Velásquez, Universidad CES/ Andrés Felipe Orozco Duque, ITM

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Pablo Álvarez, Université de Rennes 1
  • RAPPORTEURS: Tatiana Molina Velásquez, Université CES/ Andrés Felipe Orozco Duque, ITM/ Francia Salazar, Hôpital San Vicente de Paúl

4 – Langues, cultures et sociétés

RESPONSABLE DE L’AXE THÉMATIQUE: Léo DAZON

– Table ronde 1: Construction de la paix

  • RESPONSABLE DE TABLE: Adolfo Eslava / Gustavo Duncan, Université EAFIT
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Lucie Autetroche

Le conflit colombien se caractérise par sa complexité et la multitude d’acteurs. C’est pourquoi il convient d’aborder le conflit et la construction de la paix de façon pluri et transdisciplinaire. Pendant ces journées de travail et en reprenant la dynamique des Assises (conceptualisation, formulation, mise en œuvre), différents acteurs échangeront et illustreront leurs initiatives respectives. Ainsi, le Professeur Richard Petris présentera sa publication sur « l’Ecole de la paix » (éditée en français et en espagnol) afin de susciter des réflexions entre acteurs et experts colombiens et  des projets s’inscrivant dans les Accords de paix.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Richard Pétris, Ecole de la Paix
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Patricia Linare, President de JEP
  • MODÉRATEUR: Jorge Giraldo, doyen d’humanité EAFIT
  • RAPPORTEURS: Lucie Autetroche, Ambassade de Francie / Paola Chaparro Borja, Corporation Universitaire Minuto de Dios

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Éric Brunat , Université de Savoie Mont Blanc / Ecole de la Paix
  • EXPERT COLOMBIEN: Alejo Vargas, Centro de pensamiento UNAD
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Emilio Archila, Conseiller présidentiel pour stabilisation et la consolidation
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Dalida Villa, SODEXO 
  • INVITÉE D’ORGANISATIONS CIVILES: Claire Launay Gama, Transparencia por Colombia
  • MODÉRATEUR: Angélica Montes Montoya, GRECOL-ALC
  • RAPPORTEURS: Lucie Autetroche,Ambassade de france / Paola Chaparro Borja, Corporation Universitaire Minuto de Dios

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Richard Pétris, École de la paix
  • RAPPORTEURS: Lucie Autetroche, Ambassade de Francie / Paola Chaparro Borja, Corporation Universitaire Minuto de Dios

– Table ronde 2: Économie orange

  • RESPONSABLE DE TABLE: Felipe Londoño, Directeur du Festival de la imagen/ Jérémie Franc de Férrière, Directeur de l´École 42 en Colombia
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Lina Ruiz

Le gouvernement national colombien a choisi l’économie orange comme moteur de croissance et de modernisation. La science et la technologie ainsi que les industries créatives sont donc la matrice de ces projets. INNPULSA souhaite par exemple lancer des incubateurs pour offrir des espaces de travail à des entrepreneurs, en s’inspirant de la Station F en France. Cette table ronde favorisera donc l’échange de réflexions et d’expériences dans le but de faire émerger de nouvelles opportunités commerciales.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Armand Lévy, Télécom Paris Tech
  • EXPERT COLOMBIEN: Felipe Londoño, Directeur du Festival de la imagen
  • MODÉRATEUR: Mauricio Mosquera Restrepo, Comfama
  • RAPPORTEURS: Sebastian Camilo Santisteban, CEIPA Business School/ Marcia Quintana ortega, Metalicos Soldimet SAS

13 JUIN (Matin):

  • EXPERTE FRANÇAISE: Cécile Maisonneuve, La Fabrique de la cité
  • EXPERT COLOMBIEN: David Melo, Vice-ministre de la créativité et de l’économie orange
  • INVITÉS DU SECTEUR PUBLIC: Ignacio Gaitán / Miguel Olarte, INNPULSA/ Ana Isabel Maya, El pauer, Comfama/ Catalina Restrepo, Directrice de la ACI
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Cécile Maisonneuve, La Fabrique de la Cité
  • MODÉRATRICE: Paola Podesta, EAFIT – Grupe de recherche et d’innovation de la Fundation Colombia Nuestra
  • RAPPORTEURS: Sebastian Camilo Santisteban, CEIPA Business School/ Marcia Quintana ortega, Metalicos Soldimet SAS

13 JUIN (Après-midi): 

  • RAPPORTEURS: Sebastian Camilo Santisteban, CEIPA Business School/ Marcia Quintana ortega, Metalicos Soldimet SAS

– Table ronde 3: Études de genre et inclusion sociale

  • RESPONSABLE DE TABLE: Mario Vargas, EAFIT
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Diego Salcedo Fidalgo, Université Jorge Tadeo Lozano

Le fossé des genres est indéniable dans toutes les sociétés. Dans l’environnement professionnel comme dans la sphère privée, les progrès allant dans le sens de la protection et la valorisation des minorités restent timides. Dans une approche pluridisciplinaire, cette table ronde souhaite encourager réflexions et projets entre divers secteurs de la société.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Cécile Lavergne, Corporation CLEO
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Alejandra Pérez, Somos hiedras
  • MODÉRATEUR: Diego Salcedo Fidalgo, Université Jorge Tadeo Lozano
  • RAPPORTEURS: Carolina Lopera, Université EAFIT / Maria Angélica Sanchez julio, Université de Santander
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Diego Salcedo Fidalgo, Université Jorge Tadeo Lozano

13 JUIN (Matin):

  • EXPERTE INVITEE: Perla Toro, COMFAMA
  • EXPERT COLOMBIEN: Germán Alberto Betancourt Morales, Université de Cartagena
  • INVITÉE DU SECTEUR PUBLIC: Valeria Molina, Secrétariat de la femme Medellín
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Mia Perdomo, Aequales
  • MODÉRATEUR: Mario Vargas , EAFIT
  • RAPPORTEURS: Carolina Lopera, EAFIT/ Andrea del Pilar Rojas Méndez, Rojas Sanabria Grupe Jurídico

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Diego Salcedo Fidalgo, Université Jorge Tadeo Lozano
  • RAPPORTEURS: María Angélica Sánchez Julio, Université de Santander / Maria Alis Agudelo Gomez, Fondation universitaire Areandina, Pereira

– Table ronde 4: Gouvernement, politiques publiques et droit

  • RESPONSABLE DE TABLE: Enrique Uribe, IEP, Université de Strasbourg
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Sergio Orlando Silva Arroyave/ Gilberto Borda Osorio

La France et la Colombie ont une longue tradition en matière de gestion publique. Que ce soit dans l’environnement juridique, constitutionnel ou dans la gestion des politiques publiques, de nombreuses voies de coopération sont déjà définies. Dans le contexte de la modernisation de l’État, du post-conflit et des multiples défis citoyens, il sera à n’en point douter plus bénéfique d’actualiser les débats et d’explorer de  nouvelles voies de développement.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Mayeul Kauffmann, Université Grenoble Alpes
  • EXPERT COLOMBIEN: Jorge Iván Cuervo, Université Externado
  • MODÉRATEUR: Enrique Uribe Carreño, IEP, Université de Strasbourg
  • RAPPORTEURS: Paul Gaucherand, Ambassade de Francie
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Sergio Orlando Silva Arroyave, Université de Medellin/ Daniela Andrea Pineda Ríos, Université Paris 2

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Enrique Uribe Carreño, IEP, Université de Strasbourg
  • EXPERT COLOMBIEN: Luis Miguel Gutiérrez, Association de juristes franco-colombiens
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Andrés Castro, Commissaire à la restitution des terres
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Mauricio Villegas, Dejusticia
  • MODÉRATEUR: Carlos Molina, Vice-president Colifri
  • RAPPORTEURS: Sergio Orlando Silva Arroyave, Université de Medellín/ Laetitia Braconnier, Association de Juristes franco-colombiens

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Enrique Uribe Carreño, IEP, Université de Strasbourg
  • RAPPORTEURS: Sergio Orlando Silva Arroyave, Université de Medellín/ Laetitia Braconnier,
  • Association de Juristes franco-colombiens

– Table ronde 5: Habitat et citoyenneté

  • RESPONSABLE DE TABLE: Verónica Gutiérrez
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: María Valencia Gaitán, Tubogota

C’est la question de l’habitat, essentielle dans l’analyse des modes de vie et d’expérimentation des données espace/temps, surtout en la confrontant aux dynamiques que nous générons en tant qu’habitants, qui nous convoque aujourd’hui pour un exercice interactif nourri de propositions permettant de construire sur les fondements de l’organisation sociale telle que nous la connaissons aujourd’hui. En partant de l’idée de notre visibilisation collective et de la projection vers de possibles futurs, l’exercice d’aujourd’hui est traversé par la confluence des idées susceptibles de renforcer ces dynamiques (être,  faire, vivre, cohabiter, partager, etc.)

En apportant tous ces concepts à notre table ronde Habitat et Citoyenneté, nous nous approcherons dans le contexte colombien à la réalité des situations complexes que doivent affronter les communautés ; ces situations rejaillissent de façon systémique sur leur environnement et donc sur leurs conditions de vie, notamment sous forme de conflits sociaux et environnementaux, provoqués par diverses actions qui, le plus souvent, vont dans le sens du développement, mais que nous devons concrètement commencer à analyser depuis la pensée critique.
Nous aborderons lors de cette rencontre des problèmes concrets tels que le droit et l’accès au territoire et le vivre ensemble dans sa complexité, en soulevant la problématique née des directives pour l’usage du sol et des politiques d’aménagement du territoire, de la gestion des ressources, principalement en matière d’extraction, et des actions menées par certains secteurs pour la défense de certains intérêts économiques et politiques, autant d’éléments ayant conduit à l’apparition de mouvements sociaux. Les chercheurs de la Escuela del Hábitat Medellín (CEHAP) et de l’Institut Français des Etudes Andines (IFEA) qui sont avec nous aujourd’hui nous inviteront à approfondir ces thématiques, notamment en évoquant de façon concrète les atteintes à la dignité des habitants causées par le conflit armé colombien.
Nous écouterons également des experts français et colombiens, qui, depuis leur expérience contribueront au débat et à la formulation de nouvelles propositions et façons d’envisager le monde à partir des problématiques déjà posées. Cette table sera l’occasion de montrer que le territoire et la ville sont aussi administrés grâce à la médiation entre soutenabilité, production de l’espace, stratégies de gouvernement et stratégies pédagogiques.

12 JUIN:

  • EXPERTE FRANÇAISE: Françoise Coupé, Unal Medellin
  • EXPERT COLOMBIEN: Alejandro Echeverri, Université EAFIT, Grupe URBAM
  • MODÉRATRICE: María Valencia Gaitán, Tubogota
  • RAPPORTEURS: César Gonzalez Garcia, EHESS Paris/ Monica Elizabeth Mejia Escalante, CEHAP UN Medellin

13 JUIN (Matin):

  • EXPERTS FRANÇAIS: Philippe Nys / Evelyne Mesclier, Université de Paris 8 et Ecole d’Architecture de la Villette Paris
  • EXPERT COLOMBIEN: Andrés Sicard, UNAL
  • INVITÉS DU SECTEUR PUBLIC: Santiago Silva, Sous-Secrétariat à la citoyenneté culturelle du Secrétariat à la culture citoyenne de Medellín/ Priscille De Coninck / Gaetan Beuscart, chargé de projets développement rural
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Francesco Orsini, COMFAMA – Programme Vivienda y hábitat
  • INVITÉE D’ORGANISATIONS CIVILES: María Valencia Gaitán, Tubogota
  • RAPPORTEURS: César Gonzalez Garcia, EHESS Paris

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATRICE: María Valencia Gaitán, Tubogota
  • RAPPORTEUR: César Gonzalez Garcia, EHESS Paris

– Table ronde 6: Innovation en matière de gestion publique

  • RESPONSABLE DE TABLE: Sebastián Fernandez

Les besoins de la société civile, tout comme les innovations technologiques, sont en constante évolution. De façon croisée, les experts de cette table ronde réfléchiront sur les opportunités et les limites des outils tels que le Big Data pour développer des perspectives d’application et répondre ainsi aux besoins des citoyens.

12 JUIN:

  • EXPERT INTERNATIONAL: Pavel Soriano, ETALAB
  • EXPERT COLOMBIEN: Camilo Ernesto Romero Galeano, Gouverneur du département de Nariño
  • MODÉRATEUR: Aura Cifuentes, DNP Lab innovation 
  • RAPPORTEURS: Valeria Mira,Université EAFIT / Luz Piedad Romero-Duque, Université des sciences Appliquées et Environnementales

13 JUIN (Matin):

  • EXPERTE COLOMBIENNE: Maria Margarita Zuleta
  • INVITÉS DU SECTEUR PUBLIC: Luis Felipe Barrientos / Ana María Quiroz, INNPULSA 
  • INVITÉ DU SECTEUR PRIVÉ: Santiago Arreaza, CRITERTEC SAS 
  • INVITÉ D’ORGANISATIONS CIVILES: Andrés Gerardo Hernández Montes, Transparence pour la Colombie
  • RAPPORTEURS: Nadia Kahuazango, Veeduría Distrital/ Valeria Mira, Université EAFIT

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATEUR: Sebastián Fernandez
  • RAPPORTEURS: Nadia Kahuazango, Veeduría Distrital/ Valeria Mira, Université EAFIT

– Table ronde 7: Langues, plurilinguisme et interculturalité

  • RESPONSABLE DE TABLE: Juliana Llanes
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Sophie Lavigne, Université EAN, Bogotá/ Anyela Viviana Martínez Osorio, Université de Pamplona

La table-ronde Plurilinguisme et interculturalité réunira divers professionnels du secteur, experts et chercheurs en linguistique, linguistique appliquée, didactique, pédagogie des langues et études interculturelles. Nous y aborderons des questions telles que les défis linguistiques et culturels face à la mondialisation, la place des langues dans l’univers de la science et de la recherche, les actions en faveur du développement d’une culture scientifique plurilingue et les politiques linguistiques publiques. L’objectif principal de la table-ronde est d’identifier de possibles alliances entre les acteurs du secteur public, du secteur privé et du monde académique et de définir des feuilles de route au service de projets collaboratifs.

12 JUIN:

  • EXPERTS FRANÇAIS: Patrick Chardenet Erasmus Expertise, Erasmus expertise/ Jon Landaburu Uniandes, CNRS y Unidandes
  • EXPERTE COLOMBIENNE: María Otilia Cancino Rico, Universdité del Atlántico
  • MODÉRATEUR: Juliana Llanes, Université de la Sabana
  • RAPPORTEURS: Heiner José Torres Álvarez, Univesité de Pamplona / Ysmay Elisa Jaimes Jaimes, Univesité de Pamplona

13 JUIN (Matin):

  • EXPERTS FRANÇAIS: Patrick Chardenet Erasmus Expertise, Erasmus expertise/ Jon Landaburu Uniandes, CNRS y Unidandes
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Adriana Diaz, COLIFRI
  • INVITÉS DU SECTEUR PUBLIC: Carmen Millán de Benavides, Institut Caro y Cuervo / Thomas Laigle, Ambassade de Francie
  • INVITÉE DU SECTEUR PRIVÉ: Marcela Echeverry, Alliance Française Manizales
  • MODÉRATEUR: Carole Albarracín, COLIFRI
  • RAPPORTEURS: Jim Castellanos, Université de Pamplona/ Laura Marcela Torres Álvarez, Université de Pamplona

13 JUIN (Après-midi): 

  • MODÉRATRICE:Carole Albarracín, COLIFRI
  • RAPPORTEURS:  Nadid Hernández, Université National de Colombia, Bogotá/ David Enrique Florez-Salgado, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3/ Anyela Martínez, Université de Pamplona 

– Table ronde 8: Patrimoine et culture

  • RESPONSABLE DE TABLE: Ana Maria Abad, Corporation Orchestre philharmonique de Medellín

La préservation et la promotion du patrimoine et de la culture colombienne sont fondamentales pour la construction d’une nation. Le champ de la culture possède ses propres dynamiques dans lesquelles les productions et les richesses culturelles doivent devenir accessibles à la majeure partie de la population. Autour d’une grande variété d’acteurs du domaine, cette table ronde favorisera l’échange de témoignages et de stratégies visant à développer de meilleures formes de médiatisation, valorisation et production culturelles.

12 JUIN:

  • EXPERT FRANÇAIS: Bertrand Légendre, Université Paris 13
  • EXPERTE COLOMBIENNE: Clarisa Ruiz , Fundation Grupo Liebre Lunar
  • MODÉRATEUR: Violeta Solano Vargas, Université El Bosque
  • RAPPORTEURS: Luz-Adriana Maya, Université de los Andes / Evelyn Patino Zuluaga, Université Pontificia Bolivariana
  • FACILITATEUR LINGUISTIQUE: Violeta Solano Vargas, Université El Bosque/ Germana Carolina Soler Millan, Université de Caldas

13 JUIN (Matin):

  • EXPERT FRANÇAIS: Jean-Luc Nahel, President de la CPU
  • EXPERT COLOMBIEN: Violeta Solano Vargas, Université del Bosque, EHESS Etnomusicóloga
  • INVITÉ DU SECTEUR PUBLIC: Ernesto Montenegro, Directeur de ICANH
  • INVITÉ D’ORGANISATIONS CIVILES: Ana Cristina Abad, Orchestre philharmonique  de Medellín  
  • MODÉRATEUR: Juan Luis Mejía Arango, Recteur de l’Université EAFIT
  • RAPPORTEURS: Evelyn Patiño Zuluaga, Université Pontifical Bolivariana/ Luz-Adriana Maya, Université de los Andes

13 JUIN (Après-midi): 

  • RAPPORTEURS: Luz-Adriana Maya,Université de los Andes / Aura Margarita Calle Guerra, Université Technologique de Pereira

Chacune des manifestations associera des responsables universitaires, des chercheurs, des entreprises et des institutions publiques. Quelques exemples :

  • – séminaire santé coorganisé avec l’INSERM et l’Institut Pasteur
  • – rencontre régionale sur le climat
  • – séminaire énergies renouvelables
  • – atelier sur la structuration des clusters industriels en aéronautique
  • – aérospatial et construction navale
  • – séminaire agronomie
  • – rencontre L’Oréal sur les femmes dans la science
  • – table ronde sur les formations techniques et technologiques
  • – symposium sur la paix
  • – Réunions bilatérales enseignement supérieur, recherche et innovation

MERCREDI 12 JUIN (SOIRÉE)

Manifestations culturelles et performance autour de la musique électronique animée par les artistes français des “Nuits Sonores”

Dîner officiel

JEUDI 13 JUIN 2019 (MATIN):

08:00h – 12:00h
Poursuite des travaux des rencontres scientifiques et de la réunion bilatérale de présidents d’universités et directeurs d’écoles.

08:00h – 17:00h
Défis et concours innovation: entreprises et startups
“Side event” sur l’éducation (formation tout au long de la vie, formation en alternance, école de la confiance, etc.)

JEUDI 13 JUIN 2019 (APRÈS-MIDI):

16:00h – 17:00h:
Finalisation des travaux des rencontres scientifiques et de la réunion bilatérale des présidents d’universités et directeurs d’écoles.

16:00h – 17:00h:
Rédaction de la feuille de route de la coopération universitaire franco-colombienne et des relevés de conclusion de l’ensemble des rencontres scientifiques

JEUDI 13 JUIN 2019 (SOIRÉE):

Clôture officielle des Assises – Présentation des livrables.

Ce sera l’occacion du lancement officiel de laboratoires mixtes franco-colombiens et des projets de réseaux et d’écosystèmes soutenus par la coopération régionale et les fonds FSPI du MEAE.

VENDREDI 14 JUIN (MATIN):

Tenue de la première réunion internationale de la Commission des Sages du gouvernement colombien, présidée par la vice-présidente Marta Lucía Ramírez avec la participation des 5 experts français

Réunions inter-universitaires (relations internationales, recherche) et séances de travail des équipes de recherche franco-colombiennes

 LIVRABLES

À l’issue des Premières Assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation et au-delà des conclusions des différentes rencontres scientifiques, seront lancés officiellement :

  • Les 2 premiers laboratoires internationaux associés (LIA) du CNRS créés avec la Colombie (recherche sur l’Amazonie et micro-électronique) ;
  • Les 3 grands projets soutenus en Colombie par les fonds FSPI du MEAE ;
  • L’écosystème de développement durable autour des énergies renouvelables à Puerto Carreño (Vichada) ;
  • Le soutien aux organisations de la société civile colombienne pour une transition vers une paix durable et inclusive (PISCCA) ;
  • La création de l’École 42 et la mise en route d’un projet en Colombie sur le modèle de la Station F (industries culturelles et créatives) ;
  • Un nouveau programme de recherche sur le climat impulsé par la coopération régionale;
  • L’inclusion d’un volet « innovation » au programme bilatéral ECOS Nord ;
  • Le prix L’Oréal 2019 consacrée aux femmes scientifiques ;
  • Le premier livre sur les défis de la recherche en Colombie préparé par le réseau franco‑colombien de chercheurs COLIFRI ;
  • Quelques accords universitaires bilatéraux, notamment un accord de double diplôme en ingénierie navale (ENSTA, Université Nationale de Colombie, Université Technologique de Bolivar et Naval Group) et un accord de coopération entre le CIRAD et l’Université Technologique de Pereira.

NB: Ce programme est en cours de finalisation.

Depuis 2011, les rencontres universitaires franco-colombiennes se déroulent tous les deux ans, alternativement en France et en Colombie. Organisées par l’Association colombienne des universités (ASCUN), la Conférence des présidents d’universités (CPU), la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieur (CDEFI) et la Conférence des grandes Écoles (CGE), elles réunissent les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche des deux pays. Après Carthagène des Indes en 2011, Paris en 2013, Cali en 2015, Lyon en 2017, les 5e rencontres seront organisées à Medellín à l’Universidad EAFIT les 12 et 13 juin 2019.

Ces rencontres se dérouleront au sein des assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation prévues les 12, 13 et 14 juin 2019.

OBJECTIFS :

  • Analyse de l’évolution de la coopération franco-colombienne
  • Débat sur sujets d’intérêt pour la France et la Colombie, orientés sur les 5 axes thématiques des assises franco-colombiennes qui sont basées sur les priorités recherche et développement du département d’Antioquia, des vice-présidences recherche des principales universités de Medellín (G8) et de la ville de Medellín.
  • Rédaction de la feuille de route de la coopération universitaire franco-colombienne pour les deux prochaines années

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE :

Mercredi 12 juin 2019

8h – 12h : Inauguration commune avec les assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

12h – 14h30 : déjeuner libre

14h30 – 15h30 : Ouverture des 5e rencontres universitaires franco-colombiennes

  • Juan Luis Mejía, président de l’université EAFIT
  • Luis Fernando Pérez Pérez, vice-ministre de l’enseignement supérieur en Colombie
  • Olivier Chiche Portiche, directeur de la coordination géographique de Campus France
  • Mohamed Amara, président de la commission des relations internationales et européennes de la CPU et président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour
  • Éric Maurincomme, référence Colombie pour la CDEFI et directeur de l’INSA Lyon
  • María Claudia Lombo Liévano, directrice de l’Association colombiennes des institutions d’enseignement supérieur technique (ACIET)
  • Stéphane Lauwick, vice-président affaires internationales de l’Assemblée des directeurs d’IUT (ADIUT)
  • Réseau des institutions universitaires publiques techniques professionnelles, technologiques (Red TTU)

15h30 – 16h15 : table ronde 1, bilan de la coopération universitaire et scientifique franco-colombienne 2017-2019 ; évaluation et perspectives.

  • Diego Hernández, directeur de Colciencias
  • Enrique Sánchez Albarracín, attaché de coopération universitaire et scientifique de l’Ambassade de France en Colombie

Modérateurs : Mohamed Amara et Éric Maurincomme

16h15 – 16h45 : espace de dialogue

16h45 – 17h30 : table ronde 2, défis actuels (liens avec les entreprises, développement durable, industries culturelles et créatives, etc.)

  • Pedro Valero, directeur de la Chambre de commerce et d’industrie France Colombia
  • Représentant secteur économique français
  • Juliana Gutiérrez, directrice adjointe de l’Association des entrepreneurs de Colombie, siège Antioquia (ANDI)
  • Alejandro Franco, directeur de Ruta N

Modérateur : Carlos Felipe Londoño Álvarez, Directeur de l’Escuela de Ingeniería de Antioquia (EIA)

17h30 – 18h : espace de dialogue

18h30 : Cocktail et concerts de « Nuits Sonores » dans le cadre des Assises

Jeudi 13 juin 2019

8h – 12h : Participation aux événements programmés au sein des assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation : séminaires, ateliers, tables rondes

12h30 – 14h : Déjeuner libre

14h – 16h : en parallèle

Networking, rendez-vous bilatéraux Réunion technique pour préparer la feuille de route de la coopération universitaire et scientifique franco-colombienne 2019-2021

  • Ministère de l’éducation nationale colombien
  • Représentants de l’ASCUN
  • Représentants de la CPU, CDEFI et CGE
  • Intervenants et modérateurs des tables rondes
  • Colciencias, ICETEX, COLFUTURO

 

16h – 16h30 : présentation de la feuille de route de la coopération universitaire et scientifique franco-colombienne 2019-2021.

  • Représentants de la CPU, CDEFI et CGE
  • Représentants de l’ASCUN

16h30 – 18h : espace de dialogue

INNOVATION DANS L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE, TECHNOLOGIQUE, PROFESSIONNEL ET UNIVERSITAIRE

Dans la recherche autour de l’enseignement supérieur, diverses approches ont été présentées concernant l’objectif de l’éducation. Des approches telles que l’éducation pour le savoir, pour l’être, pour faire ou pour avoir émergent.De même, il a été proposé de différencier le rôle de l’éducation en fonction de la typologie de l’institution. Ainsi, on parle par exemple de l’éducation pour le travail, de l’éducation complémentaire, et d’autres acceptions associées au diplôme que reçoivent leurs diplômés, en tant que techniciens ou professionnels.

Dans le cadre de ces réflexions, la question de fond du “pourquoi”de l’éducation continue à faire l’objet d’un débat et d’un débat continu. Des concepts tels que “formation pour la vie”, et “formation tout au long de la vie” s’inscrivent dans le cadre de la durabilité ou de la responsabilité sociale. Le premier est considéré par l’UNESCO comme un processus qui permet à une personne d’acquérir de la flexibilité, de la diversité et de l’accessibilité dans le temps et l’espace, le second est repris par l’université EAFIT dans son expérience de l’université des enfants.

Le Sommet COLIFRI a pour but de susciter un débat sur le rôle des institutions techniques, technologiques et universitaires dans l’enseignement supérieur, ses relations avec le secteur des entreprises et en particulier l’enseignement des sciences humaines et de la technologie. Un espace a été mis en place pour faciliter le débat et contribuer à la discussion d’une politique publique de l’enseignement supérieur qui redéfinit et reconfigure les activités des différentes institutions, la relation qui doit exister entre celles-ci et les formes d’articulation avec les autres secteurs, notamment avec l’entreprise, l’état et la société en général.

MERCREDI 12 JUIN  

02:00 PM – 03:00 PM: Inauguration conjointe dans le cadre de la V Rencontre des recteurs français et colombiens (Auditorium 101 – Bloc 38)

  • Juan Luis Mejía, Recteur Université EAFIT
  • Luis Fernando Pérez Pérez, Vice-Ministre de l’enseignement supérieur en Colombie
  • Obdulio Velásquez, Président de ASCUN et Recteur de l’Université de La Sabana
  • Olivier Chiche Portiche, Directeur de coordination géographique de Campus France
  • Mohamed Amara, Président de la Commission de relations internationales et européennes de la CPU et Président de l’université de Pau
  • Eric Maurincomme, Directeur de l’INSA LYON et Représentant de la Cdefi
  • Luis Fernando Gaviria, Vice-président de ASCUN et Recteur de l’Université Technologique de Pereira
  • Maria Claudia Lombo, Directrice de ACIET
  • Stéphan Lauwick, President de ADIUT

03:15 PM – 04:00 PM: Panel de discusión (Auditorio 110 – Bloque 38)

Expert(s) français, expert(s) colombien en conversation sur les modèles d’enseignement français et colombien dans l’enseignement technique et technologique.

  • Experts Français: ADIUT, Stephane Lauwick, Mustapha Hached
  • Experts Colombiens: ACIETRedTTU et viceministro
  • Moderadeurs: Nelson Vallejo Gómez, President de la Fondation Michel Wieviorka, Directeur scientifique de la PREFALC

04:00 PM – 04:20 PM: Pause

04:30 PM – 04:50 PM: L’Université des enfants par Ana Maria Londoño

05:00 PM – 05:20 PM: École 42 par Sophie Viger

05:30 PM – 05:50 PM: Red n+i par Georges Santini

Questions

JEUDI 13 JUIN (Sale à confirmer)

08:00 AM – 9:30 AM: Présentation des expériences et des recherches

  • Cecilia Vallejo de Blumental, ​MAGILSYS-FRANCE, PROJET DE PLATEFORME COLOMBIENNE
  • Fernande MENET​, USTA Bucaramanga, CROYANCES VERSUS COOPÉRATION DANS LE SYSTEM ÉDUCATIF.
  • Cyril Castex, Unités Technologiques de Santander, Evolution des relations entre les unités technologiques de santander et les universités françaises 2012-2019
  • Javier Isidro Rodríguez López, FONDATION UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DES ANDINES: RÔLE DE L’ÉDUCATION DANS LA FORMATION SOCIALE, COMMUNAUTAIRE ET PROFESSIONNELLE RELATIVE AUX OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE
  • Alfonso Herrera, Université nationale e Colombie, ACT IN SPACE expérience d’apprentissage collaboratif et interdisciplinaire. 
  • Carlos Barriga, Bateau école du cinéma, des arts et des sciences du pacifique
  • JORGE Téllez-Fuentes
  • APICE

Titre : Innovations dans les institutions et programmes de crédit à l’éducation en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Présentation de l’expérience de ACIET

09:30 AM – 09:50 AM: Pause

séance de formulation 

World cafe. Rencontre des responsables d’institutions 10:00 AM – 12:00 AM(1era parte) (almuerzo libre) /02:00 PM – 04:00 PM (2da parte)

Les participants aborderont divers thèmes pour présenter des idées générales sur les changements dont l’enseignement supérieur et ses institutions ont besoin dans le pays et sur les formes de collaboration avec les institutions françaises.

La méthodologie de World Café (café du monde) est un processus de conversation humaine, chaleureuse et significative qui permet à un groupe de personnes de dialoguer sur des questions puissantes, pour générer des idées, des accords et des chemins d’action créatifs et innovants, dans un environnement accueillant et convivial, semblable à celui d’un café.

Cette méthodologie a été développée par deux consultants mexicains : Juanita Brown et David Isaacs et a été utilisée depuis 2005 dans les scénarios les plus variés, avec différents groupes d’âge, avec des cultures différentes, à des fins diverses dans diverses parties du monde.Le Café del Mundo a été utilisé par des centaines de groupes, y compris de grandes entreprises, des ONG, des organismes publics, des organisations communautaires et éducatives dans le monde entier.

Ce processus se base sur deux principes:

  • Premier: Que les êtres humains veulent discuter ensemble des choses qui sont importantes.
  • Deuxième: Que à mesure que nous discutons ensemble, nous accédons à une sagesse supérieure que se trouve seulement en communauté.

comment ça marche?

D’une manière générale, elle se déroule par le biais de tables rondes de quatre à six personnes qui, simultanément, discutent d’un sujet ou d’une question pendant un certain temps. À la fin de chaque question, les participants changent de table et continuent la discussion avec les autres participants et ainsi de suite jusqu’à ce qu’ils abordent tous les thèmes proposés.

Tables de travail: Chaque bureau sera présidé par un expert français qui aura des questions d’orientation pour faciliter la conversation. Les thèmes des tables sont :

  • -L’enseignement des sciences humaines dans la science et la technologie. Présidé par Basilia Marchandise – Ruiz
  • -Objectifs des institutions techniques, technologiques professionnelles et universitaires. Présidé par Carlotta Hoyo
  • -Model alternatif des institutions (polytechniques, l’Université – entreprise, etc). Présidé par Anne L’Anton
  • -Interdisciplinarité et transdisciplinarité. présidé par Thierry Tabellion
  • -L’avenir des institutions techniques et technologiques en Colombie. Présidé par Djamel Drider.
  • -Recherche et développement technologique. Présidé par Anne Cécile Roger

04:00 PM – 04:20 PM: Pause

04:30 PM – 05:15 PM: Socialización de los resultados: cada mesa presenta las conclusiones de las discusiones, posibles alianzas y proyectos que se puedan desarrollar.

05:25 PM -05:55 PM: EURAXESS – Consejos y herramientas para ayudar a los investigadores colombianos a conectarse con Europa / Francia a través de financiaciones y colaboraciones europeas. (Auditorio Fundadores)

06:00 PM: Inicio de sesión de clausura conjunta (Auditorio Fundadores)

VENDREDI 14 JUIN – (sale à confirmer) 

09:00 AM- 12:00 AM: Définition des voies de travail conjointes

Les organisations qui seront invitées à participer sont les suivantes :

  1. ACAM
  2. ACIET
  3. ACOFI
  4. ACOPI
  5. ASCOLFA
  6. ASENOF
  7. CHAMBRE DU COMMERCE DE BOGOTÁ
  8. CHAMBRE DU COMMERCE DE MEDELLÍN
  9. RUTA N
  10. COLCIENCIAS
  11. CORPORATION UNITÉ NATIONALE DE L’EDUCATION SUPÉRIEUR- CUN
  12. CORPORATION UNIVERSITAIRE  MINUTO DE DIOS-UNIMINUTO
  13. DÉPARTEMENT PHARMACEUTIQUE DE L’UNIVERSITÉ NATIONALE
  14. DIRECTION DU RENFORCEMENT DE L’EDUCATION SUPÉRIEURE
  15. INSTITUTION UNIVERSITAIRE PASCUAL BRAVO
  16. ECOLE TECHNOLOGIQUE, INSTITUT TECHNOLOGIQUE CENTRAL
  17. INSTITUT TECHNOLOGIQUE MÉTROPOLITAIN
  18. POLITÉCNICO COLOMBIANO JAIME ISAZA CADAVID
  19. REDTTU
  20. SENA
  21. UNIVERSITÉ COOPÉRATIVE DE COLOMBIE
  22. UNIVERSITÉ EAFIT
  23. UNIVERSITÉ TECHNOLOGIQUE DE PEREIRA
  24. VICE-MINISTRE DE L’INDUSTRIE
  25. VICE-MINISTRE DU TURISME
  26. CAJA DE COMPENSACIÓN
  27. UNAD
  28. POLYTECHNIQUE
  29. COMFECOOP
  30. ANALFE
  31. ACESAD
  32. SEMILLEROS
  33. Observatoir de l’UNESCO en responsabilité Sociale
  34. Bureau des relations internationales de la faculté d’ingénierie de l’université nationale de Colombie

Le Ministère de l’éducation nationale a appelé l’éducation pour le travail et le développement humain celle qui vise à compléter, à actualiser, à suppléer et à former, sur les aspects académiques ou professionnels et conduit à l’obtention de certificats d’aptitude professionnelle.

MERCREDI 12 JUIN

Modérateur: Prof. Juan Fernando Coronel, Universidad Nacional de Colombia et Universidad el Bosque

02:00 PM – 02:20 PM: Introduction de la session de conceptualisation : Sebastián Eslava, directeur du développement technologique et de l’innovation de Colciencias.

02:20 PM – 02:40 PM: Conférence inaugurale : Geneviève Fioraso, présidente de l’Institut de recherche technologique Saint Exupéry et ancienne ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche.

02:40 PM – 04:00 PM: Discussion : Naval Group, Airbus, FabSpace, Juan Manuel Lesmes FEDEMETAL/Santiago Arroyave Tobón, IUT Aix-Marseille.

04:00 PM – 04:15 PM: Pause

04:15 PM – 05:15 PM: Discussion sur le développement du secteur aérospatial et naval en Colombie : COTECMAR, Marine, Force aérienne colombienne (Fuerza Aérea Colombiana – FAC).

05:15 PM – 05:45 PM: Conclusions de la session – instruction de travail pour la session du jeudi 13 juin 2019

Reporteurs:

JEUDI 13 JUIN (Matin) 

Modérateurs: Prof. Juan Fernando Coronel Rico PhD/ Prof. José Luis Villa PhD

08:00 AM – 08:10 AM: Introduction de la session de formulation : Prof. José Luis Villa, directeur de la faculté d’ingénierie de l’Universidad Tecnológica de Bolívar

08:10 AM – 08:30 AM: Hilda Raquel López Gómez, directrice science, technologie et innovation ministère de la défense colombien

08:30 AM – 08:50 AM: Ouverture de la session : François Lambert, délégué général du Groupement des Industries de Construction et Activités Navales (GICAN)

08:90 AM – 09:10 AM: Étienne Fleury, Institut Aéronautique et Spatial : compétences professionnelles en industrie aéronautique au XXIe siècle

09:10 AM – 10:00 AM: Formation des sessions de travail, division en deux groupes de travail : aéronautique et naval -> Sessions de travail parallèles des secteurs aéronautique et naval

10:00 AM – 10:15 AM: Pause

10:15 AM – 12:00 AM: Sessions de travail parallèles des secteurs aéronautique et naval

Rapporteurs:

02:00 PM – 02:15 PM: Introduction de la session de mise en œuvre par les modérateurs

02:15 PM – 03:30 PM: Sessions de travail parallèles des secteurs aéronautique et naval

03:30 PM – 04:00 PM: Consolidation des conclusions des sessions de travail

04:00 PM – 04:15 PM: Pause

04:15 PM – 05:30 PM: Les modérateurs se réunissent afin de consolider les résultats des sessions de travail. Les autres participants sont invités à l’exposition de posters

Rapporteurs: 

PROGRAMME 

Mercredi 12 juin : Séminaire scientifique : “Changement climatique en Amérique du Sud : Impacts, vulnérabilités et solutions”

Lieu: Université EAFIT – Medellin

Coordinateur scientifique : M. Benjamin Quesada, Professeur – Chef du groupe « Interactions Climat-Ecosystèmes » (ICE) – Faculté des Sciences Naturelles et Mathématiques – Université du Rosario – Bogota, Colombie.

Organisateurs:
– Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (France),
– Direction Générale de la Mondialisation, de la Culture, de l’Enseignement et du Développement International,
– Sous-direction de l’enseignement supérieur et de la recherche,
– Ambassade de France en Colombie,
– Délégation Régionale de Coopération pour l’Amérique du Sud (DRC)

Lieu:
Université EAFIT
Carrera 49 #7 Sur – 50,
Medellin, Antioquia, COLOMBIE.

MERCREDI 12 JUIN (MATIN):

07:00h – 08:00h:
Enregistrement des participants
Lieu: Auditorio Fundadores

08:00h – 12:30h:
Inauguration des assises

MERCREDI 12 JUIN (APRES-MIDI)

12:30h – 14h00: Déjeuner

14:00h – 14:30h:
Ouverture du séminaire

14:30h – 14:45h: (EAFIT, bloque 19-806)
Conférence de M. Fabien Anthelme – IRD France.
Expert en interactions plante-climat, Equipe Communauté, UMR AMAP

14:45h – 15:00h: (EAFIT bloque 19-806)
Conférence de M. Jean-François Lecoq, CIRAD, France-Colombie
Agroéconomiste spécialiste des politiques publiques face au changement climatique CIRAD / CIAT France-Colombie

15:00h – 15:15h: (EAFIT bloque 19-806)
Conférence de M. Antoine Rousseau, INRIA, France
Chercheur et chef de l´équipe LEMON

15:15h – 15:30h: (EAFIT bloque 19-806)
Conférence de M. Juan Fernández Manjarres, CNRS- Université Paris-Sud, France
Expert systèmes socio-écologiques et forestiers résilient au changement climatique, Laboratoire Ecologie, Systématique et Evolution, France

15:30h – 15:45h: (EAFIT bloque 19-806)
Conférence de M. German Poveda, Université Nationale de Colombie
Professeur titulaire, hydrologue et climatologue, membre de l’Académie colombienne des Sciences Exactes, Physiques et Naturelles

15:30h – 15:45h: Pause – Café

 

  • NATURE ET RESSOURCES
  • Biodiversité et services écosystémiques.
  • Intrants biologiques pour l’agriculture.
  • Technification et intelligence pour la valorisation du secteur agricole (avec les chaînes de valeur des produits agricoles).
  • Gestion de l’énergie (production, stockage, distribution et marchés de l’énergie).
  • Technologies durables de génération d’énergie solaire et éolienne.
  • Gestion durable des ressources naturelles et de ses services environnementaux, notamment prévention, contrôle de la pollution et des menaces naturelles.
  • Zones maritimes et terrestres protégées.
  • Systèmes de mobilité et de transport durables.
  • Éducation au développement durable.

 

  • ORGANISATIONS ET TERRITOIRES DURABLES
  • Industrie 4.0.
  • Exploration de données, intelligence artificielle.
  • Marché de l’énergie.
  • Urbanisme et transformation sociale.
  • Aménagement du territoire.
  • Surveillance des systèmes de transport R+D+I.
  • Systèmes de transport intelligents.
  • Technologies, systèmes de mobilité et de transport durables.
  • Optimisation des chaînes d’approvisionnement.
  • Éducation pour la quatrième révolution.
  • Territoires intelligents pour la vie.

 

  • SANTÉ ET VIE
  • Simulateurs médicaux.
  • Évolution.
  • Modélisation de propagation des épidémies.
  • Gestion de la technologie dans les organisations sanitaires.
  • Biologie du développement, simulation.
  • Cancer, notamment aspects épidémiologiques et marqueurs biologiques .
  • Maladies infectieuses, notamment maladies tropicales, micro-organismes et dérivés biologiques pour son traitement.
  • Maladies cardiovasculaires, notamment aspects épidémiologiques, marqueurs biologiques et médecine régénérative.
  • Innovation et technologie pour la santé : bioinformatique, médecine personnalisée, dispositifs médicaux, nanobiotechnologie.
  • Santés mentale : usage et abus de substances, troubles mentaux, santé publique et psychiatrie.
  • Probiotiques traditionnels, nutrition, produits biothérapeutiques pour rétablir le microbiome intestinal, aliments fonctionnels, nutraceutique, efficience métabolique, microbiomes et nouvelles biothérapies.

 

  • SOCIÉTÉS, LANGUES ET CULTURES
  • Économie orange.
  • Sécurité, cohabitation et construction de la paix.
  • Politiques publiques.
  • Construction de l’État.
  • Études de genre.
  • Action collective.
  • Langues, plurilinguisme et interculturalité.
  • Construction, préservation et gestion du patrimoine.
  • Habitat, paix et citoyenneté.
  • Inclusion et genre.
  • Planification et aménagement du territoire.
  • Études métropolitaines.
  • Gastronomie.

Hélène AGEORGES

Professeure associée d’Énergies renouvelables et de Projection thermique à l’Université de Limoges, Hélène AGEORGES est responsable du programme de Licence en Énergies Renouvelables et à la tête du Programme de Master en Efficacité Énergétique et Développement Durable (Double programme Université de Limoges / Université de Mascareignes, à Maurice.
Elle est chercheuse en ingénierie de surface pour Thermal Spray Technologies à l’Institut de Recherche sur les Céramiques en France. Ses recherches portent sur les propriétés avancées des revêtements grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux et de procédés novateurs dans des domaines tels que la résistance élevée à l’usure, le faible coefficient de frottement, les revêtements de protection contre les températures élevées (revêtements de barrière thermique et environnementale), la bioactivité (revêtements pour implants), la photocatalyse afin de répondre aux exigences de diverses applications spécifiques. Elle étudie les effets de revêtements nano et micro-structurels, la tribologie, les mécanismes d’usure. Elle contribue au développement de nouvelles méthodes simples et rapides de mesure des propriétés mécaniques pour l’industrie.
Mme. Ageorges a également contribué à la fabrication de poudres de matières premières pour les revêtements par pulvérisation thermique: cermets, composites et verres bio-actifs à usage biomédical. Elle est titulaire d’un doctorat en génie des procédés au plasma de l’Université de Toulouse, en France.

Camilo Augusto AGUDELO PERDOMO

Ingénieur agronome, spécialiste en développement rural et Magister en Systèmes de production agricole. Camilo Augusto AGUDELO a une grande expérience en processus de développement régional, dans des domaines comme l’aménagement environnemental du territoire, la production durable, le renforcement institutionnel et communautaire, la protection et l’utilisation efficace des ressources naturelle, la création de valeur ajoutée à la production et l’élimination de la pauvreté au sein des communautés rurales. Pendant l’année 2014, il a été directeur adjoint de Gestion et Développement productif de l’Institut Colombien de Développement Rural (INCODER) en processus de planification et coordination de l’établissement de Programmes de Développement Rural avec une approche territoriale  et de développement productif. Il a travaillé en tant que responsable de la Direction géographique Huila entre 2012 et décembre 2013. Depuis 2015, il est revenu à ONF Andina et se charge de la Direction d’Aménagement Territorial et des Espaces Protégés.

Mohamed AMARA

Président de la Commission des relations internationales et européennes de la Conférence des présidents d’université (CPU) et président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

https://lma-umr5142.univ-pau.fr/fr/_plugins/mypage/mypage/content/amara.html

http://www.cpu.fr/commissions/commission-des-relations-internationales-et-europeennes/

Brigitte BAPTISTE

Directrice de l’Institut Alexander von Humboldt. Biologiste née à Bogotá, elle est l’une des plus grandes spécialistes des questions environnementales et de la biodiversité en Colombie. Elle a été professeure d’écologie à l’Université Javeriana pendant plus de vingt ans, travaillant sur des sujets tels que les politiques de gestion environnementale et la conservation des paysages ruraux. Elle a été liée au Groupe Ecologique Gea et à la Forest History Society.

https://www.humboldt.org.co/es/

Mourad BOUKHALFA

Directeurr de l’INSA Rouen-Normandie. Enseignant dans le domaine de l’énergétique et chercheur en combustion dans les systèmes de production d’énergie et de propulsion aéronautique et automobile, Mourad Boukhalfa a encadré plus d’une trentaine de doctorats et d’HDR et a publié plus de 150 publications et actes de communications internationales.

http://imedia.insa-rouen.fr/n33/40-mourad-boukhalfa-nouveau-directeur-de-l-insa-rouen-normandie.html

https://www.letudiant.fr/educpros/personnalites/boukhalfa-mourad.html

Éric BRUNAT

Habilité à diriger des recherches -Université Savoie Mont Blanc- en économie du développement et de la transition, Eric BRUNAT est docteur en sciences économiques et docteur honoris causa des Universités d’État de Sotchi (octobre 2010) et d’Irkoutsk (novembre 2012) -Russie ; économiste du développement, de la transition et de l’économie régionale ; membre du laboratoire IREGE ; chargé de cours à l’IEP de Grenoble ; professeur invité à Grenoble Ecole de Management (depuis 1994). Il a été près de 8 ans vice-président de l’Université de Savoie chargé des relations européennes et internationales ; directeur exécutif et scientifique du Centre européen-russe d’économie politique à Moscou ; directeur du programme européen Kaliningrad-Education et senior economist-advisor détaché aux Nations Unies – PNUD en Russie, Biélorussie et Moldavie. Membre associé permanent de l’Académie de Savoie. Vice-président de l’Université du Temps Libre en Savoie.

Oscar CARRILLO

Enseignant-chercheur de sciences informatiques et réseautage au CPE de Lyon depuis septembre 2017, Oscar CARRILLO est également chercheur au CITI lab de l l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon depuis septembre 2016. Il fait partie de l’équipe de recherche Dynamid.
Ses recherches portent sur les vérifications de modèles et de logiciels, les middlewares pour l’informatique généralisée, l’architecture logicielle et les systèmes distribués, en particulier l’Internet des Objets (IoT).

François COMPAS

Industriel, responsable Qualité,Hygiène environnementale au sein du groupe Smurfit Kappa, il a débuté sa carrière dans l’industrie des parfums chez Yves Saint Laurent.
Depuis maintenant sept ans, M. Compas est professeur au sein du Département de Qualité, Logistique Industrielle et Organisation (QLIO) de l’Institut Universitaire de Technologie de l’Université de Nantes, en France. Il enseigne la gestion de projets et l’amélioration continue. Il est également associé a SUExpansion. Il se consacre à la création d’innovations partout en France et en facilite son exportation. SUExpansion est à l’écoute des pays d’Amérique latine, de ses représentants politiques et de ses entrepreneurs et s’engage, dans un esprit de coopération internationale à faciliter les échanges entre universités, collectivités et entreprises (Education, Smart City, Industria 4.0, etc.)

Djamel DRIDER

Djamel DRIDER est Professeur de classe exceptionnelle à l’Université de Lille, enseigne à l’Institut Universitaire de Technologie et poursuit ses activités de recherche à l’Institut Charles Viollette, récemment créé.  Il  travaille et cherche à établit des accords, depuis 2011, avec plusieurs universités dans le monde, comme au Veracruz (au Mexique), à Visoça (au Brésil), à Foggia (en Italie) entre autres.  Membre de l’Institut CV, il est aussi responsable de l’équipe de recherches Qualité et Sécurité alimentaire et Directeur scientifique du Laboratoire international sur la bio-production des substances naturelles. Son thème de recherche porte sur les micro-organismes bénéfiques, fortement orienté sur les probiotiques et le remplacement des antibiotiques pour la santé animale. Auteur de plus de 110 publications dans des revues internationales, il a été directeur de plus de 20 thèses doctorales et intervient en tant qu’éditeur dans plusieurs revues internationales.

Denis DUCLOS

 

Directeur des relations européennes et internationales du Muséum d’Histoire Naturelle.

https://www.linkedin.com/in/denis-duclos-9a347212a/?originalSubdomain=fr

(Photo:©Jean-Christophe Domenech / MNHN)

Dominique DUFOUR

Technologiste alimentaire Senior au CIRAD à Montpellier en France, Dominique DUFOUR est chercheur en physico-chimie des amylacées.
Il fait partie de l’équipe de recherche QualiSud.

Juan FERNÁNDEZ-MANJARRÉS

Biologiste botanique, il a rejoint le CNRS en 2009. Il est responsable, en ce même laboratoire, de l’équipe Trajectoire Écologiques et Société où il coordonne des projets d’adaptation au changement climatique de socio-écosystèmes en Europe, et plus récemment en Amérique Equatoriale. En ce moment il s’intéresse aux effets récurrents du climat dans les systèmes agroforestiers et dans les processus de restauration socio-écologique dans cette région.

http://www.ese.u-psud.fr/index.php/pages-personnelles/fernandez-manjarres-j-f

https://independent.academia.edu/JuanFern%C3%A1ndezmanjarr%C3%A9s

Bruno FIGADÈRE

Directeur de recherche au CNRS, il est à la tête du Laboratoire de pharmacognosie (UMR 8076-BioCIS, Faculté de Pharmacie de l’Université Paris-Sud, établi à Châtenay-Malabry, en France) depuis septembre 2005. Il est le directeur de l’UMR 8076-BioCIS depuis 2008. Dr Bruno FIGADÈRE possède une expertise internationale dans le domaine de la chimie des substances naturelles : l’isolement et la détermination de structure de nouveaux produits naturels bioactifs, la synthèse et pharmacomodulation. Il est directeur de la série Chimie dans Savoirs Actuels, une collection CNRS-EDP Sciences. Au niveau international, il a participé à plusieurs projets de recherche de l’UE (ALPHA, EST), à divers programmes de recherche nationaux menés en collaboration (ECOS-NORD) et à des collaborations bilatérales internationales. Il a été nommé professeur invité à l’Université de Californie à Riverside (UCR, États-Unis) (de septembre 2006 à août 2007) et a fondé un LIA (Laboratoire International Associé) avec UCR en 2017. Il a également signé plusieurs contrats publics (ANR) et industriels.

https://www.biocis.u-psud.fr/?-FIGADERE-Bruno-

Geneviève FIORASO

Femme politique française, membre du Parti socialiste depuis 1983. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du gouvernement Ayrault puis secrétaire d’État chargée de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le gouvernement Valls, entre 2012 et 2015. Entre 2003 et 2012 elle est présidente-directrice générale de la Sem Minatec Enterprises, plateforme de valorisation industrielle du campus d’innovation Minatec, consacré aux micro et nanotechnologies. Entre 2008 et 2012 elle a été adjointe chargée de l’université, de la recherche, de l’économie et des relations internationales de la ville de Grenoble après avoir été adjointe à l’économie, à l’innovation, au commerce et à l’artisanat durant le précédent mandat, et première vice-présidente de la Métro, la communauté d’agglomération de Grenoble, chargée du développement économique, de l’industrie, de la recherche et de l’innovation de 2001 à 2012. Actuellement elle est présidente de l’Institut de recherche technologique St Exupéry.

https://www.letudiant.fr/educpros/personnalites/fioraso-genevieve-841.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Genevi%C3%A8ve_Fioraso

María-Victoria GOMEZ-ROLDAN

Maria-Victoria GOMEZ ROLDAN est chargée de recherche à l’Institut de Sciences des Plantes Paris-Saclay (IPS2). Son diplôme de doctorat, obtenu en 2008 à l’Université de Toulouse III, lui permet par la suite de s’engager vers un projet de plusieurs années à Wageningen. En 2012, elle est recrutée en tant que post-doc pour un projet sélectionné dans le cadre de l’AAP Recherche SPS et portant sur le réseau de gènes des organes reproducteurs au cours du déterminisme sexuel. Pendant ce post-doc, elle obtient une bourse intra-européenne pour l’évolution de carrière (IEF – Action Marie Curie). Elle réussit en 2015 un concours CNRS qui permet à l’équipe « Développement floral et déterminisme du sexe » de s’enrichir d’une nouvelle CR2.
Elle s’intéresse actuellement à la compréhension des mécanismes moléculaires contrôlant le développement des inflorescences chez la tomate.

Luis-Miguel Gutiérrez

Avocat franco-colombien. Co-Président de la Commission de justice transitionnelle. Association des juristes franco-colombiens. Docteur en droit public de l’Université Toulouse 1 Capitole et enseignant chercheur contractuel en droit à l’Université Grenoble-Alpes. Expert en justice transitionnelle, droit international des droits de l’Homme et droit constitutionnel. Il a publié sa thèse (Justice transitionnelle et Constitution, Institut Universitaire Varenne, Lextenso/LGDJ, Coll. des thèses, n° 171, Paris, 2018, 645 p.) et plus de 20 articles dans des revues scientifiques.

Mustapha HACHED

Mustapha HACHED est professeur de mathématiques à l’Université de Lille et se charge également des questions de mobilité étudiante au sein du département de chimie.
Chercheur au Laboratoire Paul Painlevé de l’Université de Lille sur des thèmes comme l’analyse numérique et l’algèbre linéaire, M. Hached a participé à plusieurs conférences en France, au Maroc ou encore en Grèce. Il assure le suivi des étudiants en apprentissage, des stagiaires en laboratoires ou entreprises et supervise également des thèses doctorales.
En parallèle, professeur dans des institutions d’éducation secondaire, il forme des professeurs et élabore les examens de langue espagnole pour le baccalauréat international.

Serge HAROCHE

Physicien, il travaille dans le domaine de la physique quantique. Médaille d’or du CNRS en 2009, prix Nobel de physique 2012. Il a été chercheur au CNRS, maître de conférences à l’École polytechnique, professeur à l’université Paris-VI et membre de l’Institut de France. Il a enseigné pendant plusieurs années à l’université de Yale aux États-Unis, et a visité, comme chercheur ou professeur invité, plusieurs universités étrangères dont Stanford, Harvard, MIT et l’université fédérale de Rio de Janeiro. Il a dirigé pendant cinq ans le département de physique de l’ENS. Il voyage fréquemment en Colombie, notamment à l’Académie colombienne de sciences exactes, physiques et naturelles.

http://www.college-de-france.fr/site/serge-haroche/bibliographie.htm

Guy HENRY

Responsable en Amérique Latine du CIRAD, l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

Economiste international spécialisé en agriculture dans la recherche et le développement extensifs, le transfert de technologie et la gestion de projets pour les pays en développement.

http://agents.cirad.fr/index.php/Guy+HENRY

Mayeul KAUFMANN

Expert en bases de données, sécurité internationale et cybersécurité à l’Université Grenoble Alpes ; Mayeul KAUFMANN est titulaire d’un Doctorat en Économie internationale et d’un Master en Sécurité Internationale et Défense. Il est membre du CESICE (Centre d’études sur la Sécurité Internationale et les Coopérations Européennes), de l’Ecole de la Paix de Grenoble, de l’IRNC (Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits) et du Grenoble Alpes Cybersecurity Institute. Il est le chercheur principal du projet CYBIS (Cyber and International Security), projet en phase de pré-sélection Labels « Centre d’excellence » du Ministère des Armées français, qui vise à rendre accessible au grand public et aux chercheurs des indicateurs et outils permettant d’analyser les conflits (conflits armés et cyberattaques).

Anne L’ANTON

Enseignante-chercheuse, Anne L’ANTON est actuellement Chef du Département – Qualité, Logistique Industrielle et Organisation – à l’Institut Universitaire de Technologie de l’Université de Nantes, en France.
Ses thèmes de recherche portent principalement sur la modélisation et la simulation des systèmes de production de biens et services. Elle enseigne, de plus, l’informatique et la gestion de production.

François LAMBERT

Administrateur des affaires maritimes depuis 2010, François LAMBERT est actuellement Délégué Général du Groupement des Industries de Construction et Activités Navales, syndicat professionnel français de la construction navale. Il a eu l’occasion dans sa carrière d’être conseiller de plusieurs ministres en charge des questions maritimes, portuaires, fluviales et ultramarines. Engagé dans la promotion de l’enjeu maritime, il est un membre actif du cluster maritime français dont il assure le rôle de Secrétaire général du Conseil d’Administration.

Philippe LATTES

Responsable du Booster NOVA Pôle Aerospace Valley.

http://inspace-institute.com/actualites/newsletter/philippe-lattes/

Frédéric LE MOUËL

Actuellement Professeur associé à l’INSA (Institut National de Sciences Appliquées) de Lyon, au Département de télécommunications, Frédéric LE MOUËL développe ses recherches au Centre d’Innovation de télécommunications et des Services d’Intégration (INRIA Citi Lab) où il dirige la DynaMid Team (Logiciel dynamique et Systèmes distribués pour l’Internet des Choses).
Il est en charge des Relations Internationales au Département des télécommunications. M. Le Mouël est à la tête du Programme Spécifique d’Ingénierie dans la Télécommunication, un programme conjoint entre l’INSA de Lyon, la Shanghai Jiao Tong University (où il participe à un projet régional sur les Villes Intelligentes et les technologies pour le développement durable) et l’EM Lyon. Il est également responsable du Semestre International des Télécommunications, un semestre en anglais pour les étudiants étrangers à l’INSA de Lyon.

Patrice LE PAPE

Patrice Le Pape est à la tête du Département de parasitologie et de mycologie médicale à l’Université de Nantes et praticien hospitalier au CHU de Nantes.
Il est Directeur de l’équipe de recherche EA1155 IICiMed, de l’Université de Nantes, en France et a été Vice-doyen  de recherche à la Faculté de Pharmacie de 2012 à 2018. M. Le Pape a contribué à plus de 114 publications, chapitres de livres et auteur de 12 brevets.
Il est co-fondateur et a été Président du consortium national français de chimiothérapie antiparasitaire et antifongique (CAPF) qui comprend 26 laboratoires de recherche français issus des universités, de l’INSERM, du CNRS et de l’INRA.  Membre fondateur du groupe de travail international ISHAM sur les « infections respiratoires fongiques de la fibrose kystique », M. Le Pape est rédacteur en chef adjoint de la revue « Journal de la mycologie médicale » publiée par Elsevier et également membre de la Société française de mycologie médicale.

Didier LETOURNEUR

Président de Biomat, association française pour les biomatériaux, Didier LETOURNEUR est, depuis 2014, à la tête du Laboratoire LVTS (Laboratoire de Recherche Vasculaire Translationnelle) INSERM U1148, Université Paris Diderot et Université Paris 13. Expert en ingénierie et sciences matérielles, il a reçu, en mars 2016, le prix G. Winter, la plus haute distinction Européenne dans le domaine des biomatériaux.

Armand LEVY

Armand Lévy est directeur de l’Innovation de Télécom ParisTech. Il est ingénieur en télécommunications diplômé de cette école, titulaire d’un doctorat, et Habilité à Diriger des Recherches par l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines.
Après une dizaine d’années comme chercheur, dans le domaine des radio communications mobiles, dans un unité mixte CNRS, il occupe plusieurs fonctions de responsable de Départements puis de Laboratoires au CNET, devenu depuis Orange Labs, et ce dans le domaine des radiocommunications et de l’ingénierie de déploiement de ces réseaux. Il rejoint Télécom ParisTech en 2002 comme Directeur de la Recherche et professeur. En 2008, il y prend en charge la Direction de l’Innovation.
Cette direction réunit les activités des incubateurs comme ParisTech Entrepreneurs, Télécom ParisTech Eurecom Entrepreneurs, entre autres.
Télécom ParisTech accompagne dans ces structures le développement de plus d’une cinquantaine de startups technologiques innovantes du numérique.

Isabelle E. MAGNIN:

Ingénieure, docteure en sciences physiques. Les travaux d’Isabelle E Magnin concernent les méthodes d’analyse en imagerie médicale, à l’interface de la médecine, des mathématiques appliquées, de l’analyse numérique et du traitement d’images. Elle n’a de cesse d’innover et de concevoir de nouvelles méthodes de traitement et d’analyse d’images à la fois tridimensionnelles et dynamiques, qui contribuent notamment à des avancées majeures en imagerie du cœur et des vaisseaux.

Elle a également contribué au rapprochement des communautés médicales et de traitement d’image, en créant, en 2003, le groupement de recherche CNRS/Inserm STIC-Santé, puis en participant, au titre du CNRS, à la direction de l’institut thématique multiorganisme d’Aviesan Technologies pour la santé, aux côtés de Jacques Grassi. Isabelle E Magnin se consacre aujourd’hui à la direction d’un laboratoire international associé franco-chinois, dédié au traitement et à l’analyse d’images médicales au Harbin Institute of Technology en Chine.

https://histoire.inserm.fr/les-femmes-et-les-hommes/isabelle-e-magnin

Eric MAURINCOMME

Directeur de l’INSA Lyon et référent en Colombie de la Conférence des écoles françaises d’ingénierie.

https://www.insa-lyon.fr/es/noticias/eric-maurincomme-nomme-president-du-groupe-insa

Michel MESNARD

Habilité à diriger des recherches à l’Université de Bordeaux, Michel MESNARD est professeur agrégé de classe exceptionnelle, enseignant-chercheur à l’Institut de Mécanique et d’Ingénierie (I2M – CNRS UMR 5295). Il a été expert auprès du “Health Research Board of Ireland”, de la Commission Européenne et de l’Association Universitaire de la Francophonie.

Avec une approche fortement transdisciplinaire, à l’interface entre ingénierie mécanique et médecine, il coordonne actuellement les travaux en conception et méthodologie de conception de dispositifs médicaux au sein du Département d’Ingénierie Mécanique et Conception de l’I2M.

Adossé à ses travaux en recherche, à l’I2M et au Laboratoire de Bioingénierie Tissulaire (BIOTIS – INSERM U 1026), il a co-conçu et mis en œuvre un Master pluridisciplinaire centré sur les Biomatériaux et Dispositifs Médicaux dans lequel il enseigne.

Dans le cadre de coopérations académiques internationales (Aveiro Pt., Gdansk Po., …) et de projets en collaborations industrielles, il est co-auteur de 60 publications internationales et de 2 brevets internationaux de dispositifs pour la chirurgie maxillo-faciale actuellement en cours de transfert.

Angélica MONTES MONTOYA

Co-directrice du GRECOL-ALC, Angélica Montes Montoya est franco-colombienne, docteure en philosophie politique (Université Paris 8) et titulaire d’un master en Études des Sociétés Latino-Américaines de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine (Sorbonne Nouvelle, Paris 3). Elle est actuellement professeur à l’École Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC) et chercheure associée à l’Institut de Recherche et d’Enseignement sur la Négociation (IRENE-ESSEC).
Par ailleurs, Angélica enseigne à l’Université Paris 13 et est membre du laboratoire « Les Logiques Contemporaines de la Philosophie – LLCP », Université Paris 8, et du Réseau Universitaire d’Evaluation de la Qualité de l’Enseignement Supérieur Universitaire (RUECA-Colombie).
Angélica Montes travaille sur les questions liées aux « tensions soutenues » du multiculturalisme politique, à l’interculturalité, la démocratie agonistique, au conflit colombien, au cosmopolitisme et à la créolisation.

Jean-Luc NAHEL

Coordinateur des activités internationales de la Conférence des présidents d’université (CPU).

Professeur à l’université de Rouen où il enseigne l’anthropologie, l’ethnologie et la préhistoire, Jean-Luc Nahel a notamment publié « Les nuits d’ailleurs » dans La nuit en question(s) : colloque de Cerisy, juillet 2004, coordonné par Catherine Espinasse, Luc Gwiazdzinski, Edith Heurgon (Editions de l’Aube, 2005).

Philippe NYS

Enseignant-chercheur et professeur émérite de l’Université Paris 8, docteur en philosophie et lettres, discipline « Sciences de l’Homme et de la Société pour l’Architecture », Philippe NYS est l’auteur de plusieurs publications comme « Mesurer Paris II », « La sphère et la gourde », ou encore « Introduction aux approches multidisciplinaires des paysages ».
Il intervient régulièrement dans les écoles d’architecture en France (Lille, Belleville, La Vilette notamment) mais aussi à l’étranger comme en Chine, en Russie ou encore en Iran. Il est membre de l’équipe de recherche AMP depuis 2015 (Architecture Milieu Paysage) de l’Ecole d’architecture de Paris La Vilette.

Arnaud ORGER-TURBIN

Arnaud ORGER-TURBIN est responsable scientifique et de projets de recherche et de développement chez Foodinnov Development depuis 4 ans.
Après avoir réalisé un doctorat à l’INRA de Nantes, son post-doc en tant qu’ingénieur de recherche dans cette même institution a porté sur les études sur produits de panification en lien avec les attentes d’un industriel.
Il se charge actuellement de missions à caractère scientifique et de projets de recherche collaboratifs tels que la veille scientifique et technologiques, le développement de produits, la recherche de fournisseurs, l’accompagnement dans la valorisation des co-produits.

Graciela PAVON-DJAVID

Actuellement, Graciela PAVON-DJAVID est ingénieur de recherche (IGR1) dans l’équipe de bio-ingénierie du LVTS U1148 INSERM. Elle a développé des recherches pour mettre au point de nouvelles stratégies en matière de libération de médicaments et de principes actifs. L’objectif général de ses recherches est de combiner la chimie et la biologie afin de développer de nouveaux systèmes pour administrer et protéger des principes actifs.
Habilitée à diriger des recherches, elle est co-auteure de 45 articles dans des revues avec des comités de lecture, d’un chapitre de livre, de 51 communications y compris conférences invitées et de 6 brevets. Elle forme également des étudiants en Master (1&2), des doctorants, post-doctorants scientifiques, et enseigne dans des masters.

Mia PERDOMO

Mia PERDOMO est entrepreneuse et activiste. Co-fondatrice d’Aequales, cabinet de consultants qui promeut la réduction des écarts de genre dans les organisations et le leadership féminin en Amérique latine. Co-créatrice de Par, le premier ranking en termes d’égalité de genre dans les organisations et de la communauté d’entreprises qui tendent à travailler pour l’égalité des genres. Psychologue de la Pontificia Universidad Javeriana et ayant réalisé un Master en Droits de l’Homme à la London School of Economics. Boursière du Programme de Leadership à l’Université de Georgetown, elle est considérée comme une des 100 gérent(e)s ayant obtenu le plus de succès en 2017 selon la Revista Gerente. C’est une des 100 femmes qui transforment la Colombie selon La Silla Vacia.

Richard PÉTRIS

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Grenoble ; fondateur et directeur de l’association Ecole de la paix dans cette même ville. Expérience de l’international à travers de longs séjours en Asie et une pratique de la solidarité internationale, en Amérique latine en particulier, depuis quinze ans.Convaincu de l’importance fondamentale du dialogue et de l’échange d’expérience dans les processus de paix. Particulièrement investi dans la promotion des échanges entre la société civile et les militaires, pour installer les conditions d’une paix durable.

http://www.irenees.net/bdf_fiche-auteur-6_fr.html

Daniel PINO-MUÑOZ

Daniel PINO-MUÑOZ, PhD et Professeur associé au CEMEF (Centre de Mise en Forme des Matériaux), Mines ParisTech, à Sophia-Antipolis en France.
Ses recherches portent sur des thèmes comme la mécanique informatique, la mécanique des fractures, l’analyse inverse ou encore la modélisation micro structurale.
Il a réalisé un doctorat au Laboratoire Claude Goux, à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne et son post-doctorat à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne en Suisse.

Bertrand RAQUET

Directeur de l’Insa Toulouse depuis le 1er janvier 2015. Il succède à Didier Marquis. Depuis 2013, il était directeur de la valorisation et de la recherche au sein de l’Insa Toulouse et chercheur au Laboratoire national des champs magnétiques intenses. Spécialiste des propriétés électroniques des nano-objets pour la micro-électronique, Bertrand Raquet participe à de nombreux ouvrages, publications et conférences scientifiques.

https://www.letudiant.fr/educpros/personnalites/raquet-bertrand.html

Ángela RESTREPO

Docteure en microbiologie et mycologie médicale, avec une vaste carrière de chercheuse, scientifique et enseignante. Ses travaux de recherche sont basés sur la microbiologie, en particulier sur les maladies fongiques, leur diagnostic et leur traitement. Elle a reçu de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière. Elle est membre d’importantes institutions telles que la Société Américaine de Microbiologie, la Société Internationale de Mycologie Humaine et Animale et la Société colombienne de médecine interne, entre autres.

https://www.acin.org/index.php/component/spsimpleportfolio/item/7-angela-restrepo

Silvia RESTREPO

PhD en Phytopathologie, de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et Magister en biologie moléculaire et cellulaire de la même institution. Biologiste de l’Université des Andes, où elle est a développé ses compétences en tant que professeur, elle est aussi Directrice du Département de Sciences biologiques et doyenne de la Faculté de Sciences.
Intéressée par des thèmes de recherche comme la phytopathologie moléculaire et la mycologie environnementale, elle a remporté plusieurs prix comme le Louis Malassis de la Fondation Agropolis ou encore le TWAS de la meilleure jeune scientifique en biologie de l’Académie des Sciences pour le Monde en Développement. Elle a travaillé comme chercheuse post-doctorale et assistante de recherche au Département de Pathologie des Plantes de l’Université de Cornell (USA), au CIAT (Centre International d’Agriculture Tropicale) et en tant qu’assistante de recherche de chimie génétique et cellulaire à l’Université des Andes au Venezuela.
Silvia RESTREPO est actuellement Vice-rectrice des Recherches à l’Université des Andes à Bogota, en Colombie.

Nidhal REZG

Professeur des universités, M. Nidhal REZG est Directeur de l’UFR  Mathématiques, Informatique, Mécanique, à l’Université Paul Verlaine de Metz depuis 2007 (réélu en 2012 comme Directeur UFR MIM, Université de Lorraine, fusion de 4 universités lorraines).
Il a encadré et continue d’encadrer des thèses.
Ses axes et thématiques de recherche portent sur : le couplage maintenance/production, la logistique (manufacturing/re-manufacturing), la théorie du contrôle en SED et aussi la simulation.

José F. RODRIGUEZ QUEIRUGA

Economiste hispano-français, juriste, écrivain, conférencier, médiateur-négociateur, concepteur pédagogique et créateur du test d’espagnol professionnel et d’analyse comportementale, unique au monde, ALPHA, que vous pouvez passer avec un simple geste: https://cclam.p-pit.fr

Président de la Chambre de Commerce Latino-Américaine de Paris (France), fondée en 1929, José F. RODRIGUEZ QUEIRUGA est également Président de la société ULYSSE SAS, Secrétaire Général du Comité Mondial pour les Apprentissages (OING de l’UNESCO), Administrateur du Comité pour le Travail Intellectuel (OING du Conseil de l’Europe), Commandeur et Chevalier de l’Ordre Royal de Chevaliers de Maria Pita, auteur du livre “Francia, un modelo para Europa y una revolución permanente” et co-auteur du livre “La Rebelión de los PIGS”. Libre-penseur et activiste pour une Amérique latine représentative et forte comme une nation parmi les nations, avec sa place au Conseil de Sécurité.

Georges SANTINI

Georges SANTINI est Directeur Exécutif du Réseau “n+i”.
Le Réseau “n+i” est un consortium de 50 écoles d’ingénieurs françaises constitué en association à but non lucratif. Elle est focalisée sur le développement international des écoles membres et se consacre exclusivement à la promotion du modèle des écoles d’ingénieurs françaises auprès des meilleures universités étrangères situées dans plus de 80 pays.

Pavel SORIANO

Pavel SORIANO est scientifique de données à Etalab  (Service du Premier Ministre français).
Etalab est le groupe de travail du gouvernement français pour les données ouvertes et la science des données. Sa mission est d’aider les services ministériels à élaborer des politiques fondées sur les données afin de rendre le gouvernement plus transparent et d’améliorer la prestation des services publics.

Sabrina SPEICH

Sabrina Speich est Professeur de Géosciences et membre du Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) de l’Ecole Normale Supérieure.

Elle a étudié la physique à l’université de Trieste (Italie), au CERN (organisation européenne pour la recherche nucléaire) de Genève (Suisse) et à l’université Pierre et Marie Curie-Paris 6.
Dans le cadre de ses recherches au CNRS, Sabrina SPEICH travaille sur la découverte et la compréhension de la dynamique des océans et de son rôle sur les changements climatiques. Elle est un expert reconnu mondialement dans le domaine de la modélisation des océans et de l’organisation d’observations in situ de grande ampleur. Récemment, elle a concentré ses recherches sur l’échelle d’interaction de la dynamique des océans et son impact sur la circulation des océans à l’échelle terrestre, les échanges air-mer et les écosystèmes. Sabrina Speich est pionnière dans l’utilisation de flotteurs Argo pour l’observation des océans. https://www.ipsl.fr/en/

http://www.ens.fr/actualites/sabrina-speich

Guillermo URIBE

Sociologue. Il a fait ses études en France où il habite. A obtenu son premier doctorat en 1994 à l’université de Grenoble et son doctorat d’habilitation à l’université de Paris Diderot en 2007. Master en ethnologie à l’université de Lyon en 1978. Master en Relations Culturelles à l’université de Grenoble en 1990. En poste à l’université de Grenoble depuis 1981 où a exercé en tant qu’enseignant-chercheur titulaire (1995-2016). Directeur du GRESAL (Groupe de Recherches en Sciences Sociales sur l’Amérique latine) (2000-2014) et directeur de la collection Les Cahiers du Gresal (1999-2013) à la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes. Responsable scientifique de colloques, symposiums, et séminaires internationaux. Auteur de nombreux articles et ouvrages. Président de l’Alliance Française de Grenoble (2013-2016). Actuellement est professeur à l’Université Inter-âges du Dauphiné, professeur honoraire à l’université de Grenoble-Alpes et membre actif de l’Ecole de la Paix Grenoble.

Enrique URIBE CARREÑO

Enrique URIBE CARREÑO fait partie du Programme d’Etudes Intégrées de l’Institut d’Etudes Politiques de Strasbourg (Sciences Po Strasbourg). Il est coordonnateur pour l’épreuve d’espagnol. C’est l’auteur de plusieurs publications comme “La Colombie aujourd’hui vue par la presse colombienne”, “Colombie, Comprendre le processus de paix” ou encore “Venezuela: la révolution bolivarienne, 20 ans après.”
M. Uribe Carreño a été, pendant 20 ans chargé de cours à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) et professeur pendant 14 ans à l’EM Strasbourg Business School.

Nelson VALLEJO-GOMEZ

Nelson VALLEJO-GOMEZ est expert en politiques publiques éducatives et en ingénierie de coopération internationale universitaire et scientifique. Attaché d’Etat HC du ministère français de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, il a été chef du Bureau Amériques à la Direction des Relations Européennes et Internationales de la Coopération (DREIC) de ce même ministère et conseiller culturel adjoint auprès des Ambassades de France au Pérou et en Argentine. Il est Directeur scientifique du programme PREFALC-Fmsh. Depuis 2017, il est chargé de mission auprès du ministre Jean-Michel Blanquer et assure le Secrétariat Général du Conseil scientifique de l’Education nationale de France.

Anne VARENNE

Docteure ingénieure de Chimie ParisTech, Anne Varenne effectue ses travaux de recherche en sciences analytiques et diagnostics microfluidiques dédiés à la santé et l’environnement (UTCBS, Chimie ParisTech, CNRS, Inserm, Université Paris Descartes). Directrice des études de Chimie ParisTech durant 6 ans, elle est membre de son conseil scientifique et conseil d’administration. Elle est présidente du programme international de coopération scientifique ECOS Nord Mexique-Colombie-Vénézuela.

https://www.psl.eu/anne-varenne

Le comité scientifique et d’organisation générale des Assises est intégré par :

 

Margarita Barón, Chercheuse U. Nacional

Carlos Jaime Barrios, Chercheur UIS

Delphine Chane-Sone, Chargée de Coopération Universitaire et Scientifique Ambassade de France en Colombie

Julien G. Chenet, Chercheur U. EAN

Hernán G. Cortés, Chercheur U. Nacional

Paula Cortés, Coordinatrice logistique

Léo B. Dazon, Chercheur U. Externado

Adriana Díaz, Membre de COLIFRI

Adriana García Grasso, Directrice Innovation EAFIT

Andrés Giraldo Toro, Secrétaire général COLIFRI

Lizeth Johana Gomez Ardila, Assistante du vice-président EAFIT

Isabel Guitérrez, Conseillère Cabinet de la Présidence EAFIT

Verónica Gutiérrez, Chercheuse U. Nacional

José Tiberio Hernández, Chercheur Uniandes

Sara Hernández, Chef Innovation EAFIT

Claudia Constanza Palacio, Chercheuse EAFIT

Gabriel Pedraza, Chercheur UIS

José Ismael Peña, Président de COLIFRI

Mauricio Perfetti del Corral, Vice-président de la découverte et de la création EAFIT

Carole Sánchez, Membre de COLIFRI

Enrique Sánchez Albarracín, Attaché de Coopération Universitaire Ambassade de France en Colombie

Alma Sarmiento, Assistante à la coordination générale

Natalia Schönwald, Coordinatrice générale

Diego Alejandro Velásquez, Coordinateur Ingénierie Biomédicale, Université CES.

Les inscriptions commenceront le 21 mai 2019 en cliquant ici.

Ambassade de France, G8+1, Ministère des Relations Extérieures, Ministère de l’Éducation Nationale, ICETEX, Colciencias, INNpulsa, Colfuturo, Fodesep, Mairie de Medellin, ACI, Ruta N, ASCUN, Universidad Nacional de Colombia, Universidad de Antioquia, Universidad de Medellín, Universidad Pontificia Bolivariana, Universidad EIA, Corporación Universitaria Lasallista, Universidad CES.

 

 

 

 

Les premières Assises franco-colombiennes de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation Colifri 2019 auront lieu à l’Université EAFIT, située à la Cra 48 N.7 sur – 50, Medellin-Antioquia.

Pour accéder à l’Université EAFIT, il est nécessaire de présenter à la porte d’entrée (piétonne ou de véhicules) l’original d’un document d’identité comportant une photographie.

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour situer le campus de l’Université EAFIT  :

http://www.eafit.edu.co/campus-eafit

https://www.google.com/maps/d/u/0/viewer?msa=0&mid=1yswPxRf0QEINnPsPVWHKfxmtCIU&ll=6.1995022975520335%2C-75.57866266573609&z=17

 

La mesure « Pico y Placa » (mesure de restriction de la circulation routière), non en vigueur à l’intérieur de l’Université, s’applique tous les jours à Medellin. Pour vous renseignez, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.calendariodecolombia.com/pico-y-placa/medellin

 

Conseils utiles

Il est conseillé d’arriver à l’avance au campus universitaire afin de vous enregistrer.

Comptez environ 7 minutes pour les déplacements depuis l’entrée jusqu’aux espaces assignés pour les Assises.  

 

Pour plus d’informations sur la ville de Medellin cliquez ici.

Quelle est la date butoir pour confirmer ma participation aux Assises ?

Vous pouvez confirmer votre participation jusqu’au 10 mai 2019 à travers le formulaire de confirmation envoyé par courriel.

Si vous n’avez pas reçu ce courriel, vérifiez dans votre dossier « spam » un mail envoyé le 26 avril 2019 avec l’objet : « Confirmation participation / Confirmación de participación ».

Si vous ne le trouvez pas, écrivez-nous à cumbrecolifri2019@gmail.com avec le sujet : « DEMANDE DE FORMULAIRE ».

Dois-je effectuer d’autres démarches après la confirmation à travers le formulaire ?

Les participants aux Assises devront s’inscrire à travers le site web à partir du 21 mai 2019.

Comment s’effectuent les démarches d’inscription aux Assises et quels sont les frais d’inscription ?

 La participation aux Assises est gratuite.

Nous pouvons rédiger des lettres d’invitation aux participants qui en auront besoin pour leurs institutions.

Les Assises financent hébergement et/ou frais de déplacement ?

Malheureusement les Assises ne peuvent pas financer l’hébergement et les frais de déplacement. Nous pouvons appuyer les participants avec une lettre d’invitation à demander au courriel cumbrecolifri2019@gmail.com avec le sujet : « LETTRE D’INVITATION ». Merci de nous envoyer votre nom, prénom, institution, fonction, titre de votre proposition.

J’ai soumis plusieurs propositions aux Assises, à des Axes thématiques différents et en différentes modalités de présentation. Lors de ma confirmation, le système me permet d’accéder au google forms une seule fois. Avec quelle proposition dois-je confirmer ? Comment puis-je savoir laquelle de mes propositions a été retenue ?

Nous organisons actuellement le programme des Assises franco-colombiennes avec les presque 600 propositions de contributions reçues de France et Colombie.

Vers le 21 mai 2019, nous communiquerons aux participants les tables rondes que nous leurs proposerons. Il est possible qu’un changement de modalité de présentation soit proposé. De même, il est aussi possible que la totalité des propositions présentées par la même personne ne puissent pas se présenter.

Si vous avez envoyé plusieurs propositions, faites-le nous savoir au courriel cumbrecolifri2019@gmail.com, avec les titres de vos propositions et les noms des co-auteurs s’il y en a.

Il est indispensable que les co-auteurs remplissent eux-mêmes le formulaire de confirmation que nous avons envoyé par courriel (cf. question suivante).

Dans le formulaire de confirmation je n’ai pas réussi à inscrire les co-auteurs de ma proposition, que faire ?

Si les co-auteurs de votre proposition ne se sont pas inscrits préalablement à travers l’appel à contribution, vous devez leur envoyer le lien du formulaire pour qu’ils le remplissent indépendamment.

Je veux participer comme public aux Assises, où dois-je m’inscrire ? Quels sont les frais d’inscription ?

La participation aux Assises est gratuite. Les inscriptions des assistants s’effectueront à partir du 21 mai 2019 dans le lien suivant :

http://www.cumbrecolombofrancesa2019.com

 

Hôtels

Grace à notre alliance avec la Chambre de Commerce et d’Industrie France Colombia, nous souhaitons vous partager ces bénéfices tarifaire préférentielles de nos hôtels membres. S’il vous plaît, au moment de la réservation indiquer que vous venez pour les Assises Franco-Colombiennes de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et que vous venez de la part de la CCI France Colombia.

Hotel Ibis Ciudad del Río: https://www.accorhotels.com/gb/hotel-7381-ibis-medellin/index.shtml

Contact: Yessica Pérez Serna / h7381-dm@accor.com

 

Hotel du Parc:  https://en.hotelduparc.com.co/

Contact: Jarlin Espinosa / Directora Comercial / ejecutivacomercial@hotelduparc.com.co

 

Hotel Boutique Patio del Mundo: 15% de descuento en las reservas / web: https://www.patiodelmundo.com/

Contacto: Agnès García / Gerente / alucris.colombia@gmail.com

 

cumbre2019@colifri.com

shares